Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Mode de vie > Comportements agressifs

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Comportements agressifs

 

 

 

Le comportement grégaire des mouches moires du Figuier les amène souvent à rejoindre l'endroit où se sont déjà posées certaines d'entre elles.

Et elles recherchent alors la proximité la plus étroite entre elles, même si dans la quasi-totalité des cas l'espace à leur disposition ne les y contraint pas.

Curieusement, une fois les mouches noires très proches les unes des autres, elles se livrent à des repoussements mutuels plus ou moins violents (voir chapitre spécifique).

Au-delà des repoussements mutuels, j'ai observé que, dans certains cas, un individu de Silba adipata McAlpine cherche la confrontation, en venant parfois de loin à cet effet, et fait montre d'un comportement agressif à l'encontre d'autres individus de l'espèce.

Je livre ci-après des observations de comportements agressifs entre individus de Silba adipata McAlpine.

 

OBSERVATION 1

 

Dans la vidéo ci-après, une mouche noire se nourrit tranquillement au bas d'une coupe de rameau de figuier et une autre mouche noire située plus haut, à droite, vient à son contact pour tenter de prendre sa place.

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif sur une coupe de rameau de figuier
(Pensez à passer en plein écran si vous souhaitez mieux observer la confrontation)

 

J'observe que lorsque la mouche venant de droite s'approche de la mouche en train de se nourrir, cette dernière tente de la tenir à distance en étendant la deuxième patte gauche.

La mouche qui descend écarte la mouche initialement présente au bas de la coupe, puis essaie vivement avec les pattes de l'empêcher de revenir, y compris frontalement (les têtes sont très proches mais ne se heurtent pas...)..

Puis elle rompt la confrontation en contournant la mouche qui est revenue. Mais elle la pousse latéralement avec le thorax avant de s'éloigner.

 

OBSERVATION 2

 

Dans la vidéo ci-dessous, une mouche noire remonte assez rapidement un rameau de l'année de figuier, en direction d'une autre mouche noire se nourrissant, immobile, à proximité d'une cicatrice stipulaire.

Au lieu de croiser paisiblement l'autre mouche, la mouche qui remonte le rameau va directement au contact frontal avec celle-ci.

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif sur un rameau de l'année de figuier
(Pensez à passer en plein écran si vous souhaitez mieux observer la confrontation)

 

J'observe que la mouche remontant le rameau assène un coup de patte droite tournant à la tête de la mouche immobile. Celle-ci tente de la repousser de sa patte avant gauche. La mouche ascendante lui assène un deuxième coup tournant à la tête avec sa patte droite, après s'être déportée légèrement sur sa gauche. 

Puis la mouche ascendante contourne l'autre mouche vers la gauche (après avoir projeté sa deuxième patte droite dans sa direction), tandis que celle-ci essaye de la maintenir à distance avec ses deux premières pattes droites, puis en étendant sa patte arrière droite.

Après avoir dépassé l'autre mouche de la moitié du corps, la mouche ascendante rejoint par un court vol (vif et zigzaguant) la zone d'attache d'une feuille arrachée, où suinte du latex, située plus haut sur le rameau.

Je note que la mouche prise à partie a continué à se nourrir tout au long de l'échange.

 

OBSERVATION 3

 

La vidéo ci-après montre le comportement agressif d'une mouche noire du Figuier en vol à l'encontre d'une autre posée, en compagnie d'une troisième mouche, à l'extrémité d'un pétiole de feuille de figuier sectionné.

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif d'un individu en vol à l'encontre d'un individu de l'espèce posé sur un pétiole sectionné
(Pensez à passer en plein écran si vous souhaitez mieux observer le comportement agressif)

 

La mouche en vol fonce à quatre reprises de façon déterminée sur la mouche posée sur la tranche du pétiole sectionné.

Sans doute pour essayer de se poser elle aussi sur la tranche du pétiole. Mais la mouche qui s'y trouve déjà fait opposition.

Lors des charges, il n'y a pas de choc entre les mouches mais il n'est pas possible de déterminer si un contact a lieu par les pattes de la mouche en vol.

Lors des deuxième et quatrième charges de celle-ci , la mouche posée emploie le battement des ailes pour la repousser.

La mouche en vol réalise ensuite une cinquième approche / accélération, qui n'est pas dirigée contre la mouche posée car il s'agit d'une tentative de pose fulgurante entre les deux mouches. La vitesse utilisée pour cette tentative de pose est équivalente à celle des charges précédentes et est tout à fait inhabituelle pour la pose à proximité de mouches déjà posées (effectuée en douceur).

Bien qu'elle touche presque la tranche du pétiole en position verticale, la mouche ne se pose pas, s'écarte vers le bas et prend du recul.

Puis elle effectue une dernière approche rapide, latérale et en deux temps : d'abord au niveau de la mouche posée la plus basse, puis entre les deux mouches.

Mais elle ne se pose pas et poursuit son vol pour aller se poser plus bas sur le pétiole sectionné.

 

Les mouvements de la mouche en vol sont très rapides. Seule la décomposition de la vidéo image par image permet d'identifier et d'analyser les six phases du comportement agressif (instantanés ci-après).

 

Phase 1 / 6 : première charge.

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 1)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 1)

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 1)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 1)

 

Phase 2 / 6 : deuxième charge.

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 2)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 2)

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 2)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 2)

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 2)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 2)

 

SSilba adipata McAlpine : mouche prise à partie, avec ailes déployées en sortie de la charge 2 de la mouche en vol

Silba adipata McAlpine : mouche prise à partie, avec ailes déployées en sortie de la charge 2 de la mouche en vol

 

Phase 3 / 6 : troisième charge.

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 3)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 3)

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 3)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 3)

 

Phase 4 / 6 : quatrième charge.

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 4)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 4)

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 4)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 4)

 

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 4)

Silba adipata McAlpine : comportement agressif (charge 4)

 

Silba adipata McAlpine : mouche prise à partie, battant des ailes en sortie de la charge 4 de la mouche en vol

Silba adipata McAlpine : mouche prise à partie, battant des ailes en sortie de la charge 4 de la mouche en vol

 

Silba adipata McAlpine : mouche prise à partie, avec ailes déployées en sortie de la charge 4 de la mouche en vol

Silba adipata McAlpine : mouche prise à partie, avec ailes déployées en sortie de la charge 4 de la mouche en vol

 

Phase 5 / 6 : tentative de pose fulgurante entre les deux mouches.

Silba adipata McAlpine : approche pour tentative de pose entre les deux mouches

Silba adipata McAlpine : approche pour tentative de pose entre les deux mouches

 

Silba adipata McAlpine : accélération brutale pour tentative de pose fulgurante entre les deux mouches

Silba adipata McAlpine : accélération brutale pour tentative de pose fulgurante entre les deux mouches

 

Silba adipata McAlpine : tentative infructueuse de pose fulgurante entre les deux mouches

Silba adipata McAlpine : tentative infructueuse de pose fulgurante entre les deux mouches
(bien que très près du pétiole, la mouche ne s'est pas posée et s'est écartée vers le bas)

 

Phase 6 / 6 : dernière approche, latérale et rapide, avant pose plus bas sur le pétiole sectionné.

Silba adipata McAlpine : dernière approche, latérale et rapide, avant pose plus bas sur le pétiole sectionné

Silba adipata McAlpine : dernière approche, latérale et rapide, avant pose plus bas sur le pétiole sectionné

 

 

Retour début de page Début page   Retour au sommaire Sommaire