Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Mode de vie > Les fourmis : présence sur figues

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Les fourmis : présence sur figues

 

 

 

Selon diverses observations, dont les miennes, les fourmis sont des ennemies de Silba adipata McAlpine car elles s'en prennent aux œufs et aux larves de celle-ci.

Je rapporte ci-après les observations de présence des fourmis sur figues à la recherche d'œufs de l'espèce, selon le plan suivant : fréquentation des figues, agglutination sur l'ostiole.

 

FREQUENTATION DES FIGUES

 

OBSERVATIONS DE BERNARD PEYRE

Le 11 novembre 2019, Bernard PEYRE, ancien producteur de figues et passionné de figuiers, m'a fait parvenir l'observation suivante.

"Je possède une petite collection de figuiers en pots (de hauteur variant entre 20 cm et 1,50 m). Certains d'entre eux ont porté des fruits cet été et cet automne. Les pots sont posés sur un sol naturel légèrement enherbé.

J'ai été intrigué d'observer des fourmis sur mes plants de figuier car je n'ai pas remarqué de cochenille, ni de psylle ; souvent les fourmis viennent se nourrir du miellat que ceux-ci produisent.

J'ai donc observé plus attentivement et j'ai constaté que ces fourmis (entièrement noires) passent de longs moments dans la zone ostiolaire, au niveau de l'orifice et des écailles, sur des figues de tailles diverses mais toujours immatures. Celles-ci sont situées à 40 ou 50 cm du sol, conditions rares en verger.

A la moindre approche ou au moindre mouvement de branches que je provoquais, ces fourmis s'échappaient en sautant au sol précipitamment".

Le 8 septembre 2020, Bernard PEYRE m'a fait part d'une autre observation relative aux fourmis présentes dans la région de l'ostiole.

"J'ai observé plusieurs fois cette saison des fourmis (de la même espèce que celle citée dans mon observation de fourmis sautant au sol) essayant de saisir des blastophages au moment où ceux-ci s'engagent dans l'ostiole des figues réceptives".

 

MES OBSERVATIONS

J'ai observé que des fourmis parcourent en permanence à vitesse rapide les différentes parties de mes figuiers : rameaux, feuilles, figues. 

Sur les figues, elles sont attirées par la région de l'ostiole.

Les fourmis circulent à toutes les hauteurs, même sur les rameaux les plus hauts de mes figuiers (3,50 m du sol).

J'ai pu déterminer que les fourmis que j'observe sur les figues immatures appartiennent à l'espèce Crematogaster scutellaris Olivier.

Ce sont des fourmis noires dont la taille est égale ou supérieure au diamètre de la zone couverte par les écailles ostiolaires.

Sur des figues au stade de la véraison, j'ai repéré de minuscules fourmis aux pattes claires, de longueur inférieure à celle d'une écaille ostiolaire, dont j'ignore l'espèce d'appartenance.

 

OBSERVATION 1

Au cours de mon expérimentation de l'obturation de l'ostiole réalisée en 2017, j'ai été amené à beaucoup observer la région ostiolaire des figues immatures et j'ai remarqué une forte fréquentation de cette zone par les fourmis.

Fourmi au sommet d'une figue immature

Fourmi au sommet d'une figue immature (figue du bas)

 

Fourmi au sommet d'une figue immature

Fourmi au sommet d'une figue immature

 

OBSERVATION 2

Au cours de l'expérimentation précitée, j'ai constaté sur plusieurs figues la présence de fourmis mortes collées sous l'adhésif acrylique des pastilles auto-collantes utilisées pour l'obturation de l'ostiole, qui s'étaient relevées.

Fourmi morte collée sous l'adhésif acrylique d'une pastille d'obturation de l'ostiole

Fourmi morte collée sous l'adhésif acrylique d'une pastille d'obturation de l'ostiole (figue immature)

 

Fourmi morte collée sous l'adhésif acrylique d'une pastille d'obturation de l'ostiole

Fourmi morte collée sous l'adhésif acrylique d'une pastille d'obturation de l'ostiole (figue immature)

 

OBSERVATION 3

Sur les figues commençant à mollir et à virer à la couleur de maturité (stade de la véraison), il m'est arrivé d'observer une autre espèce de fourmi, de taille minuscule et aux pattes de couleur claires.

Fourmi de taille minuscule sur écaille ostiolaire d'une figue au stade de la véraison

Fourmi de taille minuscule sur écaille ostiolaire d'une figue au stade de la véraison

 

Fourmi de taille minuscule sur écaille ostiolaire d'une figue au stade de la véraison

Fourmi de taille minuscule sur écaille ostiolaire d'une figue au stade de la véraison
(noter : longueur de la fourmi inférieure à celle d'une écaille ostiolaire ; pattes claires)

 

OBSERVATION 4

Dans une de mes vidéos (où l'on voit Silba adipata McAlpine se nourrissant de latex ayant exsudé de trous de ponte de cératite - Ceratitis capitata Wiedemann), j'ai remarqué deux fourmis de taille minuscule partiellement insérées sous les écailles ostiolaires d'une figue au stade de la véraison.

Deux fourmis de taille minuscule s'insérant sous les écailles ostiolaires d'une figue au stade de la véraison

Deux fourmis de taille minuscule s'insérant sous les écailles ostiolaires d'une figue au stade de la véraison
(en bas, à droite, Silba adipata McAlpine suçant du latex ayant exsudé par un trou de ponte de cératite)

 

Deux fourmis de taille minuscule s'insérant sous les écailles ostiolaires d'une figue au stade de la véraison

Deux fourmis de taille minuscule s'insérant sous les écailles ostiolaires d'une figue au stade de la véraison
(en bas, à droite, Silba adipata McAlpine suçant du latex ayant exsudé par un trou de ponte de cératite)

Je n'ai pas vu de fourmis de cette espèce déchiqueter les écailles ostiolaires pour essayer d'extraire des œufs de Silba adipata McAlpine et je doute qu'elles puissent y parvenir, compte tenu de leur taille.

Elles cherchent peut-être à s'introduire dans l'ostiole pour rejoindre la cavité centrale de la figue à la recherche de substances sucrées.

Toutefois, je n'ai jamais trouvé de fourmis à l'intérieur de figues.
 

La vidéo ci-après montre les deux fourmis minuscules qui ont attiré mon attention.

 

Fourmis de taille minuscule s'insérant sous les écailles ostiolaires d'une figue au stade de la véraison
(pensez à passer en mode plein écran pour mieux observer la zone ostiolaire)

 

AGGLUTINATION DES FOURMIS SUR L'OSTIOLE

 

Les fourmis circulent sur la zone ostiolaire des figues immatures pour repérer des œufs de Silba adipata McAlpine déposés sous une écaille ostiolaire. 

Une fois des œufs repérés, elles s'agglutinent autour de l'ostiole (j'ai dénombré jusqu'à 6 individus) et elles commencent à déchiqueter les écailles ostiolaires rougeâtres horizontales, qui se trouvent en surface de la figue, afin de pouvoir extraire les œufs.
 

OBSERVATION 1

La photographie qui suit montre 4 fourmis agglutinées autour de l'ostiole.

Fourmis déchiquetant les écailles ostiolaires d'une figue immature pour extraire des oeufs de Silba adipata McAlpine

Fourmis s'agglutinant sur les écailles ostiolaires d'une figue immature pour extraire des œufs de Silba adipata McAlpine
 

OBSERVATION  2 

La vidéo ci-après montre un groupe de 3 fourmis sur l'ostiole d'une figue immature.

 

Fourmis s'agglutinant sur les écailles ostiolaires d'une figue immature pour extraire des œufs de Silba adipata McAlpine
(pensez à passer en mode plein écran pour mieux observer)

 

L'extraction des oeufs de Silba adipata McAlpine du dessous des écailles ostiolaires par les fourmis fait l'objet d'un chapitre spécifique.

 

 

Retour au début de la page Début page   Retour au sommaire Sommaire