Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Larves mortes dans des figues immatures

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Larves mortes dans des figues immatures

 

 

 

Selon le plan suivant : type de figues concerné, observation de larves mortes.

 

TYPE DE FIGUES CONCERNÉ

 

Le 21 août 2019, j'ai ramassé sur l'arbre quelques figues immatures attaquées de mon figuier de la variété unifère 'Col de Dame Noire', pour évaluer la taille des larves. Ces figues ne présentaient pas de trous de sortie de larve car je ramassais les figues dès la détection de traces rouge violacé sur leur épiderme.

Parmi le lot ramassé plusieurs figues m'ont intrigué car, bien qu'ayant atteint un certain développement, elles ne présentaient pas de cavité centrale et les fruits paraissaient particulièrement resserrés.

En ouvrant ces figues, j'ai trouvé des larves mortes (de taille moyenne), alors que dans le reste des figues du lot j'ai trouvé des larves vivantes.

C'était la première fois que je constatais la présence de larves mortes dans des figues immatures, phénomène rare.

Silba adipata McAlpine : figue immature.attaquée, sans cavité centrale, contenant des larves mortes

Silba adipata McAlpine : figue immature.attaquée, sans cavité centrale, contenant des larves mortes
(variété 'Col de Dame Noire')

En traitant du caprifiguier, F. SILVESTRI indique que les larves peuvent mourir par suite d'un trop fort resserrement des fleurs dans la cavité centrale de la figue qui les empêche de se mouvoir.

Référence : SILVESTRI F., 1917, Sulla Lonchaea aristella Beck. (Diptera : Lonchaeidae) dannosa alle infiorescenze e fruttescenze del caprifico e del fico, Bollettino del Laboratorio di Zoologia Agraria in Portici, vol.12, page 140.

Dans le cas de mon figuier 'Col de Dame Noire', je tire la même conclusion.

L'ampleur des dégâts visibles au centre de l'infrutescense des figues dénote une activité assez importante des larves avant leur décès. Mais l'absence de trous de galeries dans le parenchyme montre l'impossibilité des larves ayant atteint une certaine taille de rejoindre celui-ci en se frayant un chemin à travers les fruits resserrés.

 

OBSERVATIONS DE LARVES MORTES

 

Je fournis ci-après deux exemples de larves mortes trouvées le 21 août 2019 dans des figues immatures de la variété 'Col de Dame Noire'.
 

EXEMPLE 1

Il s'agit de deux larves de taille moyenne, au contact l'une de l'autre, dont l'une (encore de couleur jaunâtre) est décédée après l'autre (de couleur marron).

La figue immature qui les contient a été coupée en deux au couteau, puis chacune des moitiés a été fragmentée de façon fine avec les doigts, selon ma technique de recherche de larves.

Silba adipata McAlpine : figue immature fragmentée contenant deux larves mortes.

Silba adipata McAlpine : figue immature fragmentée contenant deux larves mortes
(variété 'Col de Dame Noire')

Les deux larves mortes (desséchées) se trouvent au bout du fragment de figue placé au centre de la photographie.

Silba adipata McAlpine : deux larves mortes, à l'extrémité d'un fragment de figue immature

Silba adipata McAlpine : deux larves mortes, à l'extrémité d'un fragment de figue immature
(en bas, à droite : une des larves mortes est jaunâtre, l'autre marron)

 

Silba adipata McAlpine : deux larves mortes, à l'extrémité d'un fragment de figue immature

Silba adipata McAlpine : deux larves mortes, à l'extrémité d'un fragment de figue immature

Curieusement, les deux larves desséchées étaient accolées par leur extrémité antérieure alors que leurs décès ne sétaient pas produits au même moment. La larve encore vivante a dû se trouver bloquée par les extrémités des fruits resserrés près de la larve déjà décédée et, dans ses derniers contorsionnements, s'est accolée à celle-ci.

Silba adipata McAlpine : deux larves mortes, trouvées accolées par l'extrémité antérieure dans une figue immature

Silba adipata McAlpine : deux larves mortes desséchées, trouvées accolées par l'extrémité antérieure dans une figue immature

 

EXEMPLE 2

Il s'agit d'une larve isolée de taille moyenne, qui a commencé sa pupation mais qui est décédée avant de parvenir à l'état de pupe.

Silba adipata McAlpine : larve morte trouvée dans une figue immature

Silba adipata McAlpine : larve morte trouvée dans une figue immature
(variété 'Col de Dame Noire)

 

SSilba adipata McAlpine : larve morte trouvée dans une figue immature

Silba adipata McAlpine : larve morte trouvée dans une figue immature
(la larve a commencé sa pupation mais est décédée avant d'atteindre l'état de pupe)

Il faut noter que la larve ci-dessus a commencé sa pupation, mais n'est pas parvenue au stade de pupe.

En effet, la pupe à complet développement est initialement de couleur blanche, puis vire à la couleur marron de plus en plus foncée au fur et à mesure de l'avancement de la nymphose.

Mais lorsque la pupe blanche vire au marron, elle est déjà complètement formée et a adopté sa forme définitive de baril allongé (voir chapitre). Ce qui n'est pas le cas pour la larve ci-dessus, qui est simplement légèrement épaissie.

J'ai observé de nombreuses fois ex situ (boîtes d'émergence) cet arrêt de développement de la larve vers l'état de pupe, lorsque les larves prélevées dans la figue présentaient une petite taille (voir photographies au chapitre relatif à la pupation).

 

REMARQUE

Il m'est également arrivé, de façon rare, de trouver des larves mortes dans des figues mûres. Voir détails dans le chapitre "Larves dans les figues mûres".

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire