Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Moyens de lutte > Utilisation d'insecticides

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Utilisation d'insecticides

 

 

 

FORMES ET AUTORISATIONS

 

FORMES

Les insecticides contre les mouches des fruits revêtent différentes formes.

L'appât insecticide à pulvériser est constitué d'un insecticide organophosphoré auquel on a ajouté un hydrolysat de protéines attractif. Ce mélange est pulvérisé sur les arbres. Les mouches sont attirées par l'hydrolysat de protéines, se nourrissent du mélange et sont tuées par l'insecticide.

Il existe aussi des insecticides purement de contact ou systémiques utilisables contre les mouches des fruits, dont la mouche noire du Figuier.

 

AUTORISATIONS

La liste des insecticides autorisés ou interdits pour combattre les ravageurs, dont les mouches des fruits, se trouve dans la base de données E-Phy fournie par l'ANSES.

Les interdictions et les autorisations résultent des règlementations phytosanitaires de l'Union Européenne, et des directives françaises qui peuvent être plus restrictives.

Depuis 2000, les non professionnels peuvent utiliser uniquement les produits phytopharmaceutiques ayant reçu la mention EAJ (Emploi Autorisé dans les Jardins).

 

RECHERCHE DES INSECTICIDES AUTORISES

Une recherche directe des insecticides utilisables pour le figuier peut se réaliser de la façon suivante.

Sur la page d'accueil de la base de données E-Phy, sélectionner "Usages".

Dans la page des critères de recherche qui s'affiche, indiquer "Figuier" pour Culture, et "Mouches des fruits" pour Ravageur/Maladie.

Dans la page des résultats, cocher la catégorie "Figuier Traitements parties aériennes Mouches des fruits", et effectuer la recherche. La page qui s'affiche donne la liste des produits correspondant à cette catégorie.

Il faut souligner que la liste comprend les insecticides en formulation "Emulsion de type aqueux" (pour pulvérisation) et les pièges pourvus d'un insecticide.

 

PULVERISATION D'INSECTICIDES

 

A la date de la mise à jour du présent chapitre (25 juillet 2021), la seule substance active autorisée contre les mouches des fruits sur le Figuier est la deltaméthrine - 15 g/l.

Produits commerciaux : Decis Protech (Pearl Protech, Split Protech) de BAYER SAS, et ses génériques Decline 1.50 EW (Jabal), Deltastar (Vivatrine EW).

L'usage est réservé aux producteurs de figues professionnels, donc interdit dans les jardins d'amateurs (et il n'est pas utilisable par les producteurs en mode biologique).

C'est un moyen de lutte contre Silba adipata McAlpine très répandu dans les vergers commerciaux cultivés en mode conventionnel (non-biologique). Il ne permet pas de supprimer totalement les pertes de récolte, mais il les diminue de façon significative.

Dosage réglementaire : 0,083 l/hl. Dernier traitement au moins 14 jours avant la récolte. Maximum autorisé : 3 traitements / an.

Un technicien d'une Chambre d'agriculture d'un autre département que le mien m'a indiqué que, pour que le produit soit pleinement efficace dans le cas de Silba adipata McAlpine, il convient d'administrer une séquence de trois traitements immédiatement consécutifs dans la saison. Mais, bien évidemment, je ne peux pas vérifier cette information...

 

PIEGES AVEC INSECTICIDE

 

A la date de la mise à jour du présent chapitre (25 juillet 2021), quatre pièges avec insecticide sont autorisés contre les mouches des fruits sur le Figuier : Vio-Trap, Decis Trap DS, Flypack suzukii, Flypack Ficus.

L'usage de ces pièges est réservé aux producteurs de figues professionnels. Ils sont donc interdits dans les jardins d'amateurs.

Les quatre pièges sont utilisables en agriculture biologique.

Ce sont des pièges prêts à l'emploi, destinés à être suspendus dans les arbres sans aucune préparation (usage unique).

Vio-Trap (de DAKOFAKA) : le piège contient 0,125 g/kg de deltaméthrine et 21 g/kg de protéines hydrolysées. Autorisé depuis le 15/06/2013. Il existe deux versions de ce piège : l'une de couleur verte (pour la mouche de l'olive), l'autre de couleur jaune (initialement destinée à la mouche méditerranéenne des fruits). C'est la version jaune qui est utilisée dans les vergers de figuiers.

Piège Vio-trap sur figuier

Piège Vio-trap sur figuier
Crédit : association des producteurs AOP Figue de Solliès

Decis Trap DS (de BAYER SAS) le piège contient 0,015 g de deltaméthrine et trois attractifs (acétoine, méthionol et acétate d’éthyle). Noter qu'il s'agit du modèle DS, récemment autorisé (14/06/2021).

Flypack suzukii (de SEDQ) : piège conçu pour la lutte contre Drosophila suzukii Matsumura. Il faut lui préférer Flypack Ficus, commercialisé par la même firme pour la lutte contre Silba adipata McAlpine.

Flypack Ficus (de SEDQ) : le piège contient 0,015 g de deltaméthrine et deux diffuseurs (attractif alimentaire et hexanol). Autorisé depuis le 15/04/2021, jusqu'au 15/08/2021.

Il a été spécifiquement conçu pour la luttre contre Silba adipata McAlpine, et a été testé dans les vergers de l'aire AOP Figue de Solliès, avec le concours du  FREDON PACA.

Les résultats des tests montrent que l'utilisation de ce piège permet de réduire les dégâts de 50 %.

Conditions d'utilisation par les producteurs de la Figue de Solliès : 80 pièges/ha, pose début juin, durée d'utilisation 120 jours.

Piège Flypack Ficus sur figuier

Piège Flypack Ficus sur figuier
Crédit : magazine municipal de la ville de Solliès-Pont

 

 

Retour au début de la page Début page   Retour au sommaire Moyens de lutte