Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Moyens de lutte > Micro-pièges glu / latex de figuier

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Micro-pièges glu / latex de figuier

 

 

 

Dans le présent chapitre, je rends compte de mes expérimentations de micro-pièges englués et pourvus de latex de figuier pur en attractif alimentaire.

Selon le plan suivant : concept, sélection des produits de piégeage, programme des tests, comptes rendus des tests.

 

CONCEPT

 

Je suis parti de trois observations de Silba adipata McAlpine, rapportées de façon détaillée dans différents chapitres du présent site :

. le nombre d'individus de l'espèce est peu important au même instant sur un figuier (de 1 à 3, parfois de 4 à 6).

. l'attractivité du latex de figuier pur est supérieure à celle des autres attractifs alimentaires (substances sucrées, phosphate diammonique...).

. avec un point de suintement de latex sur un rameau de figuier, j'ai réussi à regrouper 4 mouches noires du Figuier sur 4 cm2 et j'en ai attiré 6 sur une longueur de 10 cm.

J'en ai déduit qu'il n'est peut-être pas utile de tester des attractifs alimentaires sucrés, ni des combinaisons incluant le phosphate diammonique, et qu'il vaut mieux prioriser les tests avec pour attractif alimentaire le latex de figuier pur.

Sachant que, selon les résultats des tests, il pourra être envisagé le recours à des molécules de synthèse de même odeur que le latex de figuier pur...

J'ai retiré aussi des observations précitées qu'un point d'attraction de latex pur pourrait être de très petite taille et qu'il ne serait peut-être pas nécessaire de mettre en oeuvre de gros pièges.

D'où l'idée de tester des micro-pièges (suspendus ou attachés horizontalement sur des rameaux) d'un volume de quelques centimètres cubes, recouverts de glu pour insectes et appâtés par du latex de figuier pur.

Après réflexion sur les contraintes à satisfaire pour les micro-pièges (volume, possibilité de suspendre ou de fixer horizontalement sur des rameaux, présence d'un fond suffisant pour conserver le latex), j'ai opté pour l'utilisation de micro-matériels apicoles : abreuvoirs pour abeilles (deux types) et cages pour abeilles reines.

En ce qui concerne les attaches des micro-pièges, j'ai choisi le fil de fer galvanisé de faible diamètre (1,5 mm), discret, souple et relativement résistant.

Le latex de figuier pur étant prélevé par arrachement de feuilles (recueil du latex à la base du pétiole et au point de suintement sur le rameau) ou lors de l'enlèvement de figues immatures attaquées (recueil du latex à la base du pédoncule de la figue et au point de suintement sur le rameau).

 

SELECTION DES PRODUITS DE PIEGEAGE

 

Pour établir le programme des tests des micro-pièges, j'ai recensé les glus pour insectes pratiques et discrètes disponibles sur le marché et j'en ai trouvé quatre : deux en aérosol, une en gel (tube) et une en pâte (boîte métallique) :

. glu pour piégeage d'insectes sous forme de gel en tube (Tangle-Trap). Cette glu est transparente et inodore.

. glu arboricole en aérosol (Algoflash - Naturasol).

. glu pour pièges chromatiques en aérosol (Protecta - Rampastop fruitier).

. glu arboricole naturelle sous forme de pâte en boîte métallique (Protecta - Rampastop Natura), mention AB.

 

PROGRAMME DES TESTS DE PIEGEAGE

 

Le programme des tests de piégeage comprend les combinaisons des 4 produits de piégeage sélectionnés avec 3 types de supports pour micro-pièges (abreuvoir pour abeilles type court, abreuvoir pour abeilles type long, cage pour abeille reine).

 

TESTS REALISES

Piège 1 -  Abreuvoir pour abeilles (type court) suspendu, recouvert de glu Protecta Rampastop Natura + dépôt de latex de figuier pur dans l'abreuvoir.

 

TESTS A REALISER

Les prochains tests prévus sont :

Piège 2 : abreuvoir pour abeilles (type long) attaché horizontalement sur rameau de l'année de figuier, recouvert de glu + dépôt de latex de figuier pur dans l'abreuvoir.

Piège 3 : cage pour abeille reine suspendue (retournée), recouverte de glu + dépôt de latex de figuier pur dans le fond de la cage.

Les pièges constitués des autres combinaisons entre supports et produits de piégeage feront l'objet de tests additionnels, dont la réalisation sera conditionnée par les observations issues des premiers tests.

 

TEST DU PIEGE 1

 

Selon le plan suivant : date et conditions générales, glu utilisée, confection du piège, observation du piège, conclusions du test.
 

DATE ET CONDITIONS GENERALES

Le 15 juin 2019, à 18 h, j'ai posé le premier micro-piège à base de glu pour insectes et de latex de figuier pur sur une touffe de la variété unifère 'Bellone'' âgée de 24 ans.

Cette touffe est de dimensions réduites pour cet âge (hauteur 3 m ; largeur 3,5 m) car elle a subi un rabattement sévère pour transplantation 5 ans auparavant.

Elle produit régulièrement entre 400 et 500 figues par an (récolte unique).

A la date du test, les figues les plus grosses de la touffe présentaient un diamètre de 1,5 cm (qui est la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine) ou légèrement supérieur. La présence de mouches noires du Figuier pouvait donc avoir pour origine la recherche de figues pour y pondre et non pas seulement le besoin de nutrition (sur feuilles et sur rameaux de l'année).

J'avais choisi un endroit de fréquentation habituel de la touffe par les mouches noires du Figuier, exposé à l'est et se trouvant à l'ombre dès 18 heures en cette période de l'année.

Je suis resté en observation de 18 h à 21 h (soit 3 heures) et pendant les 11 jours suivants j'ai inspecté régulièrement le piège.

 

GLU UTILISEE

J'ai utilisé la glu arboricole naturelle Protecta - Rampastop Natura (agriculture biologique), sous forme de pâte en boîte métallique.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : glu utilisée pour le piège 1

Lutte contre Silba adipata McAlpine : glu utilisée pour le piège 1
(pour cette glu, la brosse à dents usagée est plus pratique que la spatule en caoutchouc)

La pâte est inodore et de couleur beige verdâtre très clair.

J'ai éprouvé des difficultés pour étaler correctement cette glu avec une spatule en caoutchouc. Elle s'étire beaucoup moins bien (car plus coulante et plus lourde) que la glu en gel utilisée dans d'autres tests.

J'ai décidé d'abandonner la spatule en caoutchouc et d'utiliser une brosse à dents usagée.

 

CONFECTION DU PIEGE

Le piège 1 consistait en un abreuvoir pour abeilles de type court suspendu par un fil de fer galvanisé de diamètre 1,5 mm.

J'ai recouvert l'abreuvoir de glu (sauf micro-perforations d'un côté), ainsi que la moitié basse du fil de suspension, puis je l'ai appâté en déposant à l'intérieur le latex pur provenant de l'arrachement de 6 feuilles de figuier.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur
(abreuvoir pour abeilles court et fil de fer galvanisé 1,5 mm avec crochet terminal - longueur 30 cm )

La longueur totale en suspension (fil de fer+ abreuvoir) est d'environ 30 cm (retour du crochet exclu).

L'abreuvoir pour abeilles utilisé mesure 3 cm de haut et son diamètre supérieur est également de l'ordre de 3 cm.

Il possède un fond, qui permet le dépôt de latex de figuier, ainsi qu'une large ouverture supérieure.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : détail du piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1, détail de l'abreuvoir pour abeilles avant engluement
(noter : l'abreuvoir est muni de micro-perrforations latérales et possède un fond et une large ouverture supérieure)

Le fil de fer n'est pas coloré et est assez rigide pour assurer la stabilité horizontale de l'abreuvoir pour abeilles sans avoir à percer celui-ci.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur

La partie lisse du cylindre est perforé de 16 trous minuscules sur deux quarts de la surface positionnés de façon opposée, donc séparés par deux quarts de la surface non perforés.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur
(noter que la rigidité du fil de fer permet d'assurer la stabilité horizontale de l'abreuvoir)

 

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 avant engluement et dépôt de latex de figuier pur
(noter les micro-perforations, au nombre de 16 et existant aussi sur la partie opposée du cylindre)

J'ai procédé à l'engluement en l'air, après avoir suspendu le piège. Je me suis rapidement rendu compte qu'il aurait été préférable que j'enfile un gant en caoutchouc fin à la main qui tenait le piège pendant l'engluement...

Et qu'il aurait été plus pratique que je dépose le latex dans l'abreuvoir avant d'engluer celui-ci et la moitié du fil de suspension.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 englué et appâté de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 englué et appâté de latex de figuier pur

 

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 englué et appâté de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 englué et appâté de latex de figuier pur

Lors de l'engluement de la partie cylindrique lisse de l'abreuvoir, j'ai laissé libre une des deux zones de micro-perforations latérales. Je voulais ainsi tester la possibilité d'une diffusion d'odeur pouvant conduire à la pose de mouches sur le côté de l'abreuvoir.

J'ai déposé le latex de figuier pur par touches successives sur le fond de l'abreuvoir et j'ai également frotté les extrémités des pétioles (où le latex exsudait) sur la partie interne des cannelures de la partie supérieure.

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 englué et appâté de latex de figuier pur

Lutte contre Silba adipata McAlpine : piège 1 englué et appâté de latex de figuier pur

Le latex provenait de 6 feuilles arrachées dans une partie opposée de la touffe de figuier, sachant que j'ai colmaté les points d'arrachement avec de la glu pour leur éviter d'être attractifs.

Le piège se situait à 1,70 m du sol (crochet à 2 m) en périphérie d'exposition est de la touffe où il a été à l'ombre à partir de 18 h.

Silba adipata McAlpine : piège 1 (abreuvoir pour abeilles englué suspendu, avec latex de figuier pur à l'intérieur)

Silba adipata McAlpine : piège 1 (abreuvoir pour abeilles englué suspendu, avec latex de figuier pur à l'intérieur)

 

OBSERVATION DU PIEGE

Dès 17 h, j'avais repéré 2 mouches noires du Figuier. Elles avaient commencé un ballet d'un rameau de l'année à l'autre, ou d'une feuille à l'autre, à proximité d'un autre piège (de type différent) que j'avais posé à 15 h dans la même zone de la touffe de figuier. Mais sans s'y laisser prendre.

Lorsque j'ai englué et appâté le piège 1 à 18 h, les deux mouches l'ont ignoré.

Aucune d'entre elles (ni aucun autre insecte) n'a volé autour de celui-ci.

Au bout de 2 h 30, je commençais à penser que le piège n'était pas attractif, en formulant tout de même l'hypothèse d'un détournement des mouches par le piège d'un autre type situé au-dessous, autour duquel leurs vols et leurs poses s'étaient concentrés.

Mais, à 20 h 50, j'ai repéré un individu de Silba adipata McAlpine en train de s'engluer sur le dessus de la base de l'abreuvoir, couché sur le côté et remuant frénétiquement ses pattes en l'air.

Silba adipata McAlpine : individu englué sur le piège 1

Silba adipata McAlpine : individu englué sur le piège 1

Mon attention ayant été temporairement accaparée par l'autre piège, je n'ai pas pu observer la pose de la mouche ni la façon dont elle a commencé à s'engluer le corps.

A l'examen de très près, j'ai constaté que les deux ailes étaient partiellement engluées, donc que l'envol serait impossible, et j'ai pu déterminer qu'il s'agissait d'un individu mâle.

Silba adipata McAlpine : individu englué sur le piège 1

Silba adipata McAlpine : individu englué sur le piège 1

Lorsque j'ai quitté le poste d'observation (à 21 h, soit 10 mn après) la mouche se débattait toujours, mais le lendemain (16 juin) je l'ai trouvée morte au même endroit du piège.

Lors de mes inspections régulières du piège les jours suivants, je n'ai constaté aucune nouvelle capture.

A la date du 26 juin (soit 11 jours après la pose du piège), j'ai décidé d'arrêter les inspections.

 

CONCLUSIONS DU TEST DU PIEGE 1

La capture d'un individu de Silba adipata McAlpine sur les deux fréquentant le figuier à ce moment là constitue un résultat encourageant.

Il faut souligner que les deux mouches étaient accaparées par le piège d'un autre type, situé à environ 1 m au-dessous du piège 1.

Il sera donc intéressant de tester ce dernier dans un endroit dépourvu d'autres pièges.

D'autre part, il serait utile d'observer une mouche noire du Figuier se poser sur l'abreuvoir pour abeilles, pour déterminer comment se produit l'engluement des ailes et pour évaluer la résistance de la glu au battement de celles-ci si seules les pattes sont engluées.

Toutefois, l'absence de nouvelles captures pendant les 11 jours suivants amène à suspecter une efficacité insuffisante du piège, qu'il conviendra d'évaluer.

La première expérience avec ce piège ouvre aussi la voie à la réflexion sur l'utilisation du latex sous d'autres formes, par exemple le bourrage de l'abreuvoir sur la moitié de sa hauteur avec un broyat fin de pétioles ou de limbes de feuilles de figuier fraîches.

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire