Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Mode de vie > Nutrition (Figues mûres)

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Nutrition
Figues mûres

 

 

 

Silba adipata McAlpine n'est pas attirée par les figues vertes immatures pour se nourrir, semblant réserver celles-ci pour la ponte (oviposition).

Par contre, elle est très attirée par les figues mûres, ou proches de l'être, ainsi que par les figues en surmaturité.

Mouche noire du Figuier sur figue en surmaturité (variété 'Col de Dame Noire')

Mouche noire du Figuier sur figue en surmaturité (variété 'Col de Dame Noire')

 

Mouche noire du Figuier sur figue évoluant vers la maturité (variété 'Col de Dame Noire')

Mouche noire du Figuier sur figue évoluant vers la maturité (variété 'Col de Dame Noire')

Elle suce le placenta ramolli par la maturité dans les déchirures de l'épiderme.

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue mûre

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire')

 

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue mûre

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire')

 

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité

 

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité
(variété 'Col de Dame Noire' ; grossissement : x 3)

 

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité

Mouche noire du Figuier suçant dans une déchirure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ; noter que la trompe buccale est dépliée ; grossissement : x 8)

Elle suce aussi le placenta dans les longues fissures de l'épiderme.

Mouche noire du Figuier suçant dans une fissure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité

Mouche noire du Figuier suçant dans une fissure de l'épiderme d'une figue évoluant vers la maturité
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ; grossissement x 5,5)

Sur les deux photographies suivantes, Silba adipata McAlpine suce également le parenchyme dans une fissure de l'épiderme, mais je dois une précision, d'ailleurs en forme d'interrogation.

Je m'interroge sur la nature des trois émissions vermiformes blanches apparaissant en surface de la figue sur la première d'entre elles, dont une que l'on voit en gros plan sur la seconde photographie. Elles paraissent être soit du placenta (parenchyme) ramolli par la maturité, soit du latex (Je note qu'elles sont de couleur étonnamment blanche par rapport au placenta apparaissant en surface de la fissure de l'épiderme).

Mouche noire du Figuier suçant dans une fissure de l'épiderme d'une figue mûre

Mouche noire du Figuier suçant dans une fissure de l'épiderme d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ; noter que la trompe buccale est dépliée ; grossissement : x 4)

Je ne sais pas si elles résultent simplement d'une tension interne due à l'augmentation de volume des tissus en fin de maturation, ou s'il s'agit d'une sortie de parenchyme sous-jacent, ou de latex, par un trou de ponte de la mouche méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata Wiedemann). Les trous de ponte de cette dernière se manifestent d'ordinaire par du latex laiteux perlant en surface et séchant ensuite en une masse arrondie plus ou moins translucide.

Mouche noire du Figuier suçant dans une fissure de l'épiderme d'une figue mûre

Mouche noire du Figuier suçant dans une fissure de l'épiderme d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ; noter que la trompe buccale est dépliée ; grossissement : x 19)

Au cours de mes observations de Silba adipata McAlpine sur les figues mûres, j'ai pu constater qu'elle s'intéresse aussi à l'infrutescence des figues éclatées.

Mouche noire du Figuier sur l'infrutescence d'une figue éclatée (variété 'Dauphine')

Mouche noire du Figuier sur l'infrutescence d'une figue éclatée
(figue d'automne de la variété bifère 'Dauphine' ;
grossissement : x 3,5)

 

NUTRITION DANS L'OSTIOLE

 

Je me suis demandé si Silba adipata McAlpine entre à l'intérieur de l'ostiole pour s'y nourrir lorsque celui-ci est dilaté chez des figues mûres, comme le fait la drosophile asiatique (Drosophila suzukii Matsumura), qui est toutefois deux fois plus petite.

On voit sur la photographie ci-après que cela serait possible.

Silba adipata McAlpine se dirigeant vers l'ostiole dilaté d'une figue mûre

Silba adipata McAlpine se dirigeant vers l'ostiole dilaté d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 9)

J'ai observé une fois une mouche noire du Figuier se penchant vers le conduit ostiolaire d'une figue venant de tourner, sur laquelle elle consommait le latex ayant émergé de trous de ponte de la cératite (Ceratitis capitata Wiedemann).

Silba adipata McAlpine au bord de l'ostiole d'une figue venant de tourner

Silba adipata McAlpine au bord de l'ostiole d'une figue venant de tourner
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 2)

 

Silba adipata McAlpine au bord de l'ostiole d'une figue venant de tourner

Silba adipata McAlpine au bord de l'ostiole d'une figue venant de tourner
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 4)

Sur les figues mûres, j'observe assez souvent la mouche de la figue se nourrissant à la périphérie de l'ostiole.

Silba adipata McAlpine se nourrissant au bord des écailles de l'ostiole dilaté d'une figue mûre

Silba adipata McAlpine se nourrissant au bord des écailles de l'ostiole dilaté d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 4)

 

Silba adipata McAlpine se nourrissant au bord des écailles de l'ostiole dilaté d'une figue mûre

Silba adipata McAlpine se nourrissant au bord des écailles de l'ostiole dilaté d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 6)

Je la vois parfois sur des écailles ostiolaires de premier rang.

Silba adipata McAlpine sur une écaille de l'ostiole dilaté

Silba adipata McAlpine sur une écaille de l'ostiole dilaté
(figue mûre de la variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 8)

 

Silba adipata McAlpine sur une écaille de l'ostiole dilaté

Silba adipata McAlpine sur une écaille de l'ostiole dilaté
(figue mûre de la variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 20)

Certaines fois, elle s'avance même près du conduit ostiolaire en mettant ses pattes avant sur une écaille de second rang.

Silba adipata McAlpine sur les écailles de l'ostiole dilaté d'une figue mûre

Silba adipata McAlpine sur les écailles de l'ostiole dilaté d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 12)

Je l'ai vue une seule fois s'engager partiellement dans le conduit ostiolaire.

Silba adipata McAlpine s'apprêtant à s'engager dans l'ostiole dilaté d'une figue mûre

Silba adipata McAlpine s'apprêtant à s'engager dans l'ostiole dilaté d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 3,5)

 

Silba adipata McAlpine engagée partiellement dans l'ostiole dilaté d'une figue mûre

Silba adipata McAlpine engagée partiellement dans l'ostiole dilaté d'une figue mûre
(variété unifère 'Col de Dame Noire' ;
grossissement : x 3,5)

Contrairement à ce que j'ai pu observer chez la drosophile asiatique (Drosophila suzukii Matsumura), deux fois plus petite qu'elle, je ne l'ai jamais vue entrer entièrement dans le conduit ostiolaire dilaté d'une figue mûre.

 

 

Retour au début de la page Début page   Retour au sommaire Sommaire