Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Pupation et émergence d'adultes dans des figues immatures

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Pupation et émergence d'adultes

dans des figues immatures

 

 

 

Après avoir séjourné dans la cavité centrale de la figue, la larve de Silba adipta McAlpine quitte celle-ci pour creuser une galerie dans l'épaisseur du parenchyme. Puis elle perce un trou dans la peau pour sortir de la figue.

Elle se laisse alors chuter au sol et s'enfouit pour se transformer en pupe.

Mais il arrive parfois que la pupation se réalise à l'intérieur de la figue et même que la nymphose puisse y atteindre son terme, provoquant alors l'émergence d'un imago au sein de l'infrutescence (qui ne survit pas car il ne parvient pas à s'extraire de la figue...).

Je livre ci-après diverses observations sur ces phénomènes atypiques, selon le plan suivant : pupation dans la figue immature, émergence d'adultes dans des figues immatures.

 

PUPATION DANS LA FIGUE IMMATURE

 

OBSERVATIONS DE F. SILVESTRI

F. SILVESTRI indique que la pupation de Silba adipata McAlpine peut voir lieu à même la figue, mais que c'est très rare.

Il indique que la pupe se trouve alors dans la galerie creusée par la larve dans le parenchyme, et il mentionne aussi qu'il n'a trouvé une pupe dans la cavité centrale de la figue qu'une seule fois, alors qu'il a ouvert plus de 5000 figues attaquées de la variété 'Troiano'.

Référence : SILVESTRI F., 1917, Sulla Lonchaea aristella Beck. (Diptera : Lonchaeidae) dannosa alle infiorescenze e fruttescenze del caprifico e del fico, Bollettino del Laboratorio di Zoologia Agraria in Portici, vol.12, pp. 123 -146.

 

MES OBSERVATIONS

En ce qui me concerne, avec un nombre d'ouvertures de figues attaquées de diverses variétés un peu moins important, j'ai trouvé une pupe à l'intérieur d'une demi-douzaine de figues immatures.

 

OBSERVATIONS DE BERNARD PEYRE

Bernard PEYRE, ancien producteur de figues et passionné de figuiers, m'a fait part de deux observations personnelles de pupation de Silba adipata McAlpine dans la figue.

Première observation : figue contenant une pupe.

Au cours de l'année 2013, dans son verger, Bernard PEYRE a étudié et photographié plusieurs figues immatures attaquées par la mouche noire du Figuier. Dans l'une d'elles, qui présentait pourtant des trous de sortie de larve, il a trouvé une pupe marron de Silba adipata McAlpine (photographies ci-dessous).

Figue immature attaquée par la mouche noire du Figuier

Figue immature attaquée par la mouche noire du Figuier
(noter les trous de sortie de larve)
Crédit : Bernard PEYRE

 

Pupe trouvée dans une figue immature attaquée par la mouche noire du Figuier

Pupe trouvée dans une figue immature attaquée par la mouche noire du Figuier
Crédit : Bernard PEYRE

Cette observation montre que des larves ont quitté la figue pour effectuer la nymphose en terre (trous de sortie de larve), mais que l'une d'elles est restée dans la figue pour y effectuer sa nymphose (pupe à l'intérieur de la figue).

Deuxième observation : figue contenant deux pupes.

Le 29 juillet 2016, au jardin du Muséum de la ville de Toulouse, à Borderouge, qui comporte trois figuiers, Bernard PEYRE a noté sur l'un des figuiers (portant uniquement des figues immatures) la présence de quelques fruits avec les symptômes de l'attaque de la mouche noire (changement de couleur vers le rouge violacé, trous de sortie de larve). Il a observé sous un autre figuier un grand nombre de figues immatures attaquées ayant chuté.

En examinant une de ces figues (diamètre de 3,5 cm, coloration violette), Bernard PEYRE a constaté l'absence de trous de sortie de larve. En ouvrant la figue, il a remarqué dans le parenchyme un début de galerie et il a trouvé dans la cavité centrale 2 pupes marron de 3,5 à 4 mm de longueur.

 

EMERGENCE D'ADULTES DANS DES FIGUES IMMATURES

 

Alain COSTA, ingénieur agricole qui conseille les producteurs de figues de la région d'Albatera, en Espagne, m'a indiqué qu'il a parfois observé des émergences d'adultes de Silba adipata McAlpine hors de pupes, à l'intérieur de figues immatures de la variété 'Colar de Albatera'.

Les jeunes adultes succombent souvent au cours de l’émergence car ils n’arrivent pas à s’extraire totalement de la pupe (cela arrive aussi lors des pupations dans la terre).

On remarque alors une partie de leur corps desséché de couleur noire hors de la pupe, le reste du corps étant resté bloqué à l’intérieur de celle-ci.

Silba adipata McAlpine : adulte ayant partiellement émergé d'une pupe à l'intérieur d'une figue immature

Silba adipata McAlpine : adulte (mort) ayant partiellement émergé d'une pupe à l'intérieur d'une figue immature
Crédit : Alain COSTA

La photographie qui précède figure en page 143 de l'ouvrage d'Alain COSTA relatif à la culture du figuier dans la région d'Albatera (Espagne), paru en avril 2019, et m'a été aimablement transmise par l'auteur.

Référence : COSTA A., 2019, El cultivo de la Higuera en el campo de Albatera, Newton publicaciones, 183 pages (ISBN 978-84-943430-3-2).

Alain COSTA m'a fait également parvenir à la mi-décembre 2019 des observations d'imagos qui sont parvenus à émerger totalement de la pupe à l'ntérieur de la cavité centrale de figues immatures (observations réalisées sur les figues de deuxième récolte immatures les plus tardives d'un verger de la variété 'Colar de Albatera') - exemple ci-après.

Silba adipata McAlpine : adulte ayant émergé d'une pupe à l'intérieur d'une figue immature et qui n'a pas survécu

Silba adipata McAlpine : adulte ayant émergé d'une pupe à l'intérieur d'une figue immature et qui n'a pas survécu
Crédit : Alain COSTA

Les imagos semblent avoir parcouru une faible distance dans la cavité centrale, mais ils ne survivent pas car ils ne peuvent pas quitter la figue.

Silba adipata McAlpine : adulte ayant émergé d'une pupe à l'intérieur d'une figue immature et qui n'a pas survécu

Silba adipata McAlpine : adulte ayant émergé d'une pupe à l'intérieur d'une figue immature et qui n'a pas survécu
Crédit : Alain COSTA

Je constate que les adultes qui ont succombé après leur émergence n'ont pas réussi à déplier leurs ailes à l'intérieur de la figue.

Et je remarque que celles-ci sont dans l'état dans lequel elles se trouvent à la sortie de la pupe ou après quelques minutes de vie (voir photographie ci-dessous).

Silba adipata McAlpine : aile non dépliée d'un adulte (mort) ayant émergé d'une pupe dans une figue immature

Silba adipata McAlpine : aile non dépliée d'un adulte (mort) ayant émergé d'une pupe dans une figue immature
Crédit : Alain COSTA

Selon mes observations d'émergences ex situ, il faut de 14 à 16 minutes après l'émergence hors de la pupe pour que les ailes de Silba adipata McAlpine se soient totalement dépliées et soient bien à plat et tendues.

L'état des ailes des imagos morts semble indiquer qu'ils succombent dans les cinq premières minutes de vie.

Selon moi, le non dépliement des ailes ne procède pas de raisons mécaniques (compression dans l'infrutescence). Avec l'espace disponible dans la cavité centrale de la plupart des figues attaquées (par exemple, celle photographiée ci-dessus), le dépliement des ailes pourrait s'effectuer de façon beaucoup plus importante - si la durée de vie le permettait.

 

Remarque

Les observations ci-dessus concernent les figues immatures, mais j'ai pu observer, ainsi que certains de mes correspondants, des pupes et des émergences d'adultes de Silba adipata McAlpine dans des figues mûres.

J'en rends compte dans les chapitres "Pupes dans les figues mûres" et "Emergence d'adultes dans les figues mûres".

 

 

Retour début page Début page  Retour début page Sommaire