Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Mode de vie > Relations avec d'autres insectes

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Relations avec d'autres insectes

 

 

 

Dans mon jardin (région de Toulon), j'ai pu longuement étudier les relations sur le Figuier entre Silba adipata McAlpine et les fourmis (voir chapitre spécifique), ainsi que la cohabitation avec la cératite, Ceratitis capitata Wiedemann (voir chapitre spécique).

Mais, au hasard de la lecture de mes vidéos,  j'ai pu relever quelques observations de relations avec d'autres insectes fréquentant le Figuier, que je livre ci-après.

 

ATTAQUE D'UNE ARAIGNEE

Je publie cette vidéo, malgré sa qualité insuffisante, car il s'agit d'une observation rarissime.

Une mouche noire du Figuier est en train de sucer du latex ayant suinté par le trou de ponte d'une cératite, sur une figue mûre. Une araignée se laisse tomber brutalement sur la mouche, mais celle-ci réussit à ne pas se faire prendre grâce à la vivacité de son envol.

 

Silba adipata McAlpine : attaque plongeante d'une araignée (sur figue mûre)

 

ATTAQUE D'UNE MOUCHE

Une mouche noire du Figuier est en train de consommer du latex de Figuier dont a été enduit un rameau. Elle est quasiment immobile et une grosse mouche à l'abdomen beige se pose brutalement à proximité immédiate d'elle, en venant de droite. Avant que la grosse mouche n'ait le temps de toucher le rameau, la mouche noire du Figuier disparaît grâce à la vivacité de son envol. S'agit-il d'une attaque ou d'une simple manoeuvre d'intimidation pour faire libérer la place (pourtant, la grosse mouche ne s'intéresse pas au latex) ? En tout état de cause, on ne peut qualifier la scène de cohabitation pacifique...

 

Silba adipata McAlpine : pose brutale d'une grosse mouche à proximité immédiate (sur rameau de figuier)

 

AUTRE ATTAQUE D'UNE MOUCHE

Une mouche noire du Figuier est en train de lisser sa tête et ses pattes, au bord du limbe sur le revers d'une feuille de figuier. Une mouche à damier (Sarcophaga carnaria L.) se pose brutalement à 2 cm d'elle, en venant par le haut à gauche. Juste avant que la mouche à damier ne touche la feuille, la mouche noire du Figuier prend vivement son envol. Il semble qu'il s'agisse d'une manoeuvre d'intimidation, sinon comment expliquer la brutalité et la proximité de la pose de la mouche à damier ?

Remarques : mesure de la distance effectuée au double décimètre à l'écran, par proportionnalité avec la taille de la mouche noire du Figuier ; synchronisation pose /envol déterminée par décomposition de la vidéo image par image.

 

Silba adipata McAlpine : pose brutale d'une mouche à damier à 2 cm de distance (revers d'une feuille de figuier)

 

RENCONTRE AVEC UNE MOUCHE

Une mouche noire du Figuier est en train de consommer du latex de Figuier dont a été enduit un rameau, en étant quasiment immobile. Une grosse mouche à l'abdomen noir remonte le rameau à marche rapide, s'arrête à moins de 2 cm d'elle, effectue vivement un quart de tour sur sa droite, puis presque trois quarts de tour sur sa gauche, et s'envole. Cette manœuvre ne trouble pas la mouche noire du Figuier, qui poursuit tranquillement ses activités de nutrition pendant toute la scène.

Remarques : mesure de la distance effectuée au double décimètre à l'écran, par proportionnalité avec la taille du corps de la mouche noire du Figuier ; mouvements de la grosse mouche après l'arrêt déterminés par décomposition de la vidéo image par image.

 

Silba adipata McAlpine : approche rapide d'une grosse mouche à l'abdomen noir le long d'un rameau de figuier 

 

 

Retour au début de la page Début page   Retour au sommaire Sommaire