Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Symptômes : cas des figues sèches

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Symptômes

Cas des figues sèches

 

 

 

Au cours de mes observations des attaques de la mouche noire du Figuier, j'ai constaté la présence sur l'arbre de figues sèches présentant des trous de sortie de larve.

J'en ai recensé deux types : figues rouge violacé qui se dessèchent et figues sèches à aspect sain et intérieur pourri.

 

FIGUES ROUGE VIOLACE QUI SE DESSECHENT

 

Mes observations sur la variété bifère 'Grise de la Saint-Jean' m'ont conduit à relever que des figues attaquées par la mouche noire du Figuier et devenues rouge violacé ne chutent pas rapidement au sol, mais entament un processus de dessèchement sur l'arbre.

J'ai noté tout d'abord que les figues rouge violacé peuvent s'amollir fortement en restant sur l'arbre. La photographie ci-après en présente une ramassée sur l'arbre.

Mouche noire du Figuier : figue attaquée rouge violacé s'étant amollie sur l'arbre

Mouche noire du Figuier : figue attaquée rouge violacé s'étant amollie sur l'arbre
(noter les deux trous de sortie de larve, en haut, à proximité de l'ostiole ; (figue fleur, variété 'Grise de la Saint-Jean')

J'ai remarqué ensuite que certaines de ces figues molles rouge violacé ne tombent pas et commencent à sécher sur l'arbre sans changer de couleur.

Mouche noire du Figuier : figue attaquée rouge violacé amollie ayant commencé à sécher sur l'arbre

Mouche noire du Figuier : figue attaquée rouge violacé amollie ayant commencé à sécher sur l'arbre
(noter les trois trous de sortie de larve dans des zones noirâtres)

Si l'on examine un trou à fort grossissement, on observe qu'il forme une petite butte indiquant un mouvement de l'intérieur vers l'extérieur (la peau de la figue est repoussée vers l'extérieur).

Mouche noire du Figuier : trous de sortie de larve sur figue rouge violacé ayant commencé à sécher sur l'arbre

Mouche noire du Figuier : trois trous de sortie de larve sur une figue rouge violacé ayant commencé à sécher sur l'arbre

J'ai ramassé des figues rouge violacé complètement sèches sur le sol, sans savoir si elles avaient totalement séché sur l'arbre avant de tomber ou si elles avaient chuté avant d'être complètement sèches et avaient fini de sécher sur le sol.

Mouche noire du Figuier : intérieur d'une figue attaquée rouge violacé ayant séché

Mouche noire du Figuier : intérieur d'une figue attaquée rouge violacé ayant séché
 (figue fleur, variété 'Grise de la Saint-Jean')

 

FIGUES SECHES AVEC TROUS DE SORTIE DE LARVE

 

Sur la variété 'Grise de la Saint-Jean', j'ai observé des figues qui sèchent complètement sur l'arbre alors qu'elles ont été attaquées par la mouche noire du Figuier, comme l'attestent des trous de sortie de larve. Ces figues restent attachées à l'arbre assez longtemps et finissent par tomber.

Elles ont tout à fait l'aspect d'une figue saine ayant séché sur l'arbre. Seuls les trous de sortie de larve indiquent qu'elles ont été attaquées par la mouche de la figue.

Je pense qu'elles ont été attaquées au stade immature et qu'elles ont continué à évoluer vers la maturité, avant de se dessécher.

En prenant en compte, d'une part, mon hypothèse selon laquelle Silba adipata McAlpine n'attaque jamais les figues mûres (voir argumentation au chapitre "Absence d'attaques des figues mûres ?"), d'autre part, l'aptitude élevée à la dessication sur l'arbre de la variété 'Grise de la Saint-Jean'.

En général, je repère facilement les trous de sortie de larve sur les figues sèches, même si sur des figues desséchées présentant de forts replis il faut parfois que je m'aide d'une loupe.

Voici un exemple de figue sèche attaquée qui s'est desséchée (figue ramassée sur l'arbre).

Silba adipata McAlpine : figue attaquée ayant séché sur l'arbre

Silba adipta McAlpine : figue attaquée ayant séché sur l'arbre (figue fleur, variété 'Grise de la Saint-Jean')
(noter le trou de sortie de larve au centre, en haut, au début de la zone violette)

 

Mouche noire du Figuier : trou de sortie de larve sur figue ayant séché

Mouche noire du Figuier : trou de sortie de larve sur figue ayant séché
(noter la butte autour du trou indiquant un mouvement de l'intérieur vers l'extérieur, donc une sortie)

J'observe parfois sur l'arbre ces figues avant qu'elles ne soient complètement desséchées.

Il s'agit de figues molles en train de sécher qui présentent des trous de sortie de larve et qui ont atteint la taille normale de consommation (exemple ci-dessous).

Silba adipata McAlpine : figue attaquée en train de sécher sur l'arbre

Silba adipata McAlpine : figue attaquée en train de sécher sur l'arbre
(un oeil exercé aperçoit des trous de sortie de larve, en bas à gauche, au-dessus de l'ostiole)

Une fois la figue ramassée et vue de plus près, on distingue mieux trois trous de sortie de larve.

Mouche de la figue : figue attaquée qui était en train de sécher sur l'arbre

Mouche de la figue : figue attaquée qui était en train de sécher sur l'arbre
(noter les trois trous de sortie de larve, au-dessus et à droite de l'ostiole)

 

Mouche noire du Figuier : trois trous de sortie de larve sur figue en train de sécher sur l'arbre

Mouche noire du Figuier : trois trous de sortie de larve sur figue en train de sécher sur l'arbre
(noter l'aspect en butte noirâtre de la peau autour des trous)

En ouvrant la figue molle attaquée en train de sécher que j'ai ramassée sur l'arbre, j'observe que l'intérieur est en train de pourrir.

Mouche noire du Figuier : intérieur (pourri) d'une figue molle attaquée en train de sécher sur l'arbre

Mouche noire du Figuier : intérieur (pourri) d'une figue molle attaquée en train de sécher sur l'arbre

 

REMARQUE : FIGUES SECHES AVEC INTERIEUR POURRI MAIS SANS TROUS DE SORTIE DE LARVE

J'ai trouvé également des figues en train de sécher sur l'arbre et dont l'intérieur est pourri mais qui ne présentent pas de trous de sortie de larve.

Ce phénomène m'a longtemps intrigué jusqu'à ce que je puisse déterminer qu'il s'agit de figues faussement mûres dont l'intérieur est affecté par un champignon pathogène (diverses espèces appartenant au genre Fusarium).

Ce phénomène étant sans rapport avec la mouche noire du Figuier.

Je traite le cas des figues sèches avec intérieur pourri et sans trous de sortie de larve dans un article spécifique consacré aux figues faussement mûres.

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire