Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Accroissement de la taille des figues attaquées

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Accroissement de la taille

des figues attaquées

 

 

 

Lors de la campagne d'observation des pontes 2020, j'ai pu établir (mesures au pied à coulisse) que toutes les figues attaquées par Silba adipata McAlpine continuent à se développer après la ponte, pendant la période séparant celle-ci de la chute au sol (deux à trois semaines). 

Le diamètre de la figue connaît un accroissement significatif (pouvant dépasser 1 cm), malgré la présence de larves à l'intérieur de celle-ci.

Je livre ci-après les modalités et les résultats détaillés de mes mesures, selon le plan suivant : figues témoins, délai entre la ponte et l'abscission, accroissement du diamètre de la figue entre la ponte et l'abscission, relevé des pontes témoins.

 

FIGUES TEMOINS

 

J'ai étiqueté 38 figues dès la fin de la séquence de pontes au cours de laquelle elles ont été attaquées.

Pour cela, je les ai repérées immédiatement après la ponte, en brisant le pétiole de la feuille la plus proche et en laissant pendre celle-ci sur le pétiole brisé.

J'ai affecté un numéro à chacune des pontes étiquetées en reportant celui-ci sur l'étiquette.

Et j'ai mesuré (pied à coulisse) deux fois le diamètre de la figue attaquée : dès l'étiquetage, puis au stade de figue entièrement rougie avec un pédoncule séché se détachant sans aucune résistance.

Ce stade est très proche de l'abscission (détachement naturel du pédoncule du fruit, qui s'est desséché, entraînant la chute au sol de celui-ci) et j'en ai vérifié quotidiennement l'atteinte pour chacune des figues témoins.

Je n'ai pas attendu l'abscission car celle-ci aurait eu pour conséquence, dans certains cas, le mélange de figues et d'étiquettes au sol ne permettant plus d'identifier les pontes.

Figue témoin attaquée par Silba adipata McAlpine (mesure de l'accroissement du diamètre)

Figue témoin attaquée par Silba adipata McAlpine (mesure de l'accroissement du diamètre)

 

DELAI  ENTRE LA PONTE ET L'ABSCISSION

 

Le relevé des pontes témoins, fourni en fin du présent chapitre, montre que le délai entre la ponte et l'abscission varie selon les figues, pouvant aller du simple au double.

Les deux délais observés les plus courts sont 10 et 11 jours, les deux plus longs étant 23 et 25 jours.

Délais entre la ponte et l'abscission : 10 à 13 jours : 10 % ; 14 à 19 jours : 62 % ; 20 à 25 jours : 28 %.

Délai moyen entre la ponte et l'abscission : 18 jours (arrondi de 17,65).

Etant précisé que ne sont pas prises en compte les 7 pontes pour lesquelles la figue a été perdue accidentellement avant l'abscission, ainsi que les cas exceptionnels des pontes 7 et 36 (voir remarques après le relevé des pontes témoins).

 

ACCROISSEMENT DU DIAMETRE ENTRE LA PONTE ET L'ABSCISSION

 

VALEUR DES ACCROISSEMENTS

Le relevé des pontes témoins montre qu'il s'est produit pour la totalité de celles-ci un accroissement du diamètre de la figue pendant le délai séparant la ponte de l'abscission et que cet accroissement est variable d'une figue à l'autre.

Les deux accroissements du diamètre les plus faibles sont 0,2 et 0,3 cm. Les deux plus forts étant 1,1 et 1,3 cm.

Accroissements du diamètre observés : 0,2 à 0,4 cm : 16 % ; 0,5 à 0,9 cm : 74 % ; 1 à 1,3 cm : 10 %.
 

Remarque : le relevé des pontes témoins fournit des observations relatives à la taille des figues au moment de l'attaque, dont la synthèse a enrichi le chapitre "Taille des figues attaquées".

 

MOYENNE DES ACCROISSEMENTS

Accroissement moyen du diamètre pendant la période séparant la ponte de l'abscission : 0,7 cm (arrondi de 0,67).

Accroissement quotidien moyen du diamètre pendant la période séparant la ponte de l'abscission : 0,04 cm (arrondi de 0,039), soit moins d'un demi-millimètre par jour.

Il est possible que l'accroissement de taille de la figue s'arrête avant la fin du délai séparant la ponte de l'abscission, par exemple à partir d'un certain niveau de dessèchement du pédoncule de la figue.

Les mesures du diamètre des figues n'ayant pas été effectuées quotidiennement, cela ne peut pas être vérifié.

Mais dans ce cas, l'accroissement quotidien moyen du diamètre n'aurait pas de sens, puisque calculé sur la totalité de la période séparant la ponte de l'abscission.

 

ACCROISSEMENTS EN FONCTION DU DIAMETRE INITIAL

L'analyse du relevé des pontes témoins permet de ventiler les accroissements du diamètre de la figue entre la ponte et l'abscission en fonction du diamètre de celle-ci au moment de l'attaque, de la façon suivante.

Diamètres 1,1 à 1,4 cm au moment de l'attaque : + 0,8 à 1,3 cm  (exceptions : + 0,6 cm pour 3 figues, 1 de 1,2 cm et 2 de 1,4 cm).

Diamètres 1,5 à 1,9 cm au moment de l'attaque : + 0,5 à 0,7 cm  (exceptions : + 0,3 cm pour 1 figue de 1,9 cm et + 0,8 cm pour 1 figue de 1,5 cm).

Diamètres 2 à 2,1 cm au moment de l'attaque : + 0,2 à 0,4 cm  (exceptions : + 0,6 cm pour 1 figue de 2 cm).

Sachant que les 2 figues de diamètres 2,2 et 2,3 cm ont été accidentellement perdues avant l'abscission.

Il ressort de la ventilation ci-dessus, qu'à quelques exceptions près, plus le diamètre de la figue au moment de l'attaque est important, moins elle augmente de diamètre après l'attaque.

Et l'analyse du relevé des pontes témoins fait apparaître que certaines des figues les plus petites au moment de l'attaque doublent de volume entre la ponte et l'abscission et que les figues les plus grosses au moment de l'attaque connaissent un accroissement de volume de 10 à 20 % pendant la même période.

 

ACCROISSEMENTS SELON LE DELAI ENTRE LA PONTE ET L'ABSCISSION

L'analyse du relevé des pontes témoins permet de ventiler les accroissements du diamètre de la figue entre la ponte et l'abscission en fonction du délai séparant celles-ci, de la façon suivante.

Accroissements du diamètre : 0,2 à 0,4 cm : 10 à 16 jours ; 0,5 à 0,9 cm : 15 à 21 jours ; 1 à 1,3 cm : 21 à 25 jours.

Il ressort de cette ventilation que plus le délai séparant la ponte de l'abscission est long, plus l'accroissement du diamètre de la figue est important (à quelques exceptions près, qui justifient le léger chevauchement des délais).

Sachant que, comme exposé supra, l'accroissement du diamètre de la figue entre la ponte et l'abscission est d'autant plus important que la figue est petite au moment de l'attaque.

 

SYNTHESE

Les analyses des accroissements du diamètre de la figue selon le diamètre de celle-ci lors de l'attaque et selon le délai séparant la ponte de l'abscission font apparaître (à quelques exceptions près) que plus la figue est petite au moment de l'attaque, plus le délai séparant la ponte de l'abscission est long et plus la taille de la figue s'accroît pendant celui-ci.
 

Silba adipata McAlpine pondant dans l'ostiole d'une figue immature (variété 'Bellone')

Silba adipata McAlpine pondant dans l'ostiole d'une figue immature (variété 'Bellone')

 

RELEVE DES PONTES TEMOINS

 

Ponte 1 : en date du 2/06, figue d'un diamètre de 1, 5 cm ; abscission (19 juin), diamètre de la figue : 2 cm ; accroissement du diamètre : 0,5 cm en 17 jours.

Ponte 2 : 2/06, 1,6 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 3 : 2/06, 2 cm ; 15/06, 2,2 cm ; + 0,2 cm en 13 jours.

Ponte 4 : 2/06, 1,4 cm ; 21/06, 2,3 cm ; + 0,9 cm en 19 jours.

Ponte 5 : 2/06, 1,5 cm ; 19/06, 2,1 cm ; + 0,6 cm en 17 jours.

Ponte 6 : 2/06, 1,1 cm ; 27/06, 2,4 cm ; + 1,3 cm en 25 jours.

Ponte 7 : 2/06, 1,3 cm ; 08/07, 2,2 cm ; + 0,9 cm en 36  jours (voir remarques).

Ponte 8 : 2/06, 1,2 cm ; 22/06, 2,1 cm ; + 0,6 cm en 20 jours.

Ponte 9 : 2/06, 1,9 cm ; 17/06, 2,5 cm ; + 0,6 cm en 15 jours.

Ponte 10 : 3/06, 1,5 cm ; 22/06, 2,3 cm ; + 0,8 cm en 19 jours.

Ponte 11 : 3/06, 1,8 cm ; 19/06, 2,3 cm ; + 0,5 cm en 16 jours.

Ponte 12 : 3/06, 1,4 cm ; 23/06, 2 cm ; + 0,6 cm en 20 jours.

Ponte 13 : 3/06, 2 cm ; 15/06, 2,2 cm ; + 0,2 cm en 12 jours.

Ponte 14 : 3/06, 1,5 cm ; 23/06, 2,3 cm ; + 0,8 cm en 20 jours.

Ponte 15 : 3/06, 2 cm ; 19/06, 2,6 cm ; + 0,6 cm en 16 jours.

Ponte 16 : 3/06, 1,5 cm ; 21/06, 2,2 cm ; + 0,7 cm en 18 jours.

Ponte 17 : 3/06, 1,5 cm ; 21/06, 2,2 cm ; + 0,7 cm en 18 jours.

Ponte 18 : 3/06, 1,4 cm ; 24/06, 2,5 cm ; + 1,1 cm en 21 jours.

Ponte 19 : 3/06, 1,1 cm ; 26/06, 2,1 cm ; + 1 cm en 23 jours.

Ponte 20 : 3/06, 1,6 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 21 : 3/06, 1,4 cm ; 19/06, 2 cm ; + 0,6 cm en 16 jours.

Ponte 22 : 3/06, 1,7 cm ; 23/06, 2,1 cm ; + 0,6 cm en 20 jours.

Ponte 23 : 3/06, 1,5 cm ; 20/06, 2,2 cm ; + 0,7 cm en 17 jours.

Ponte 24 : 3/06, 2,1 cm ; 19/06, 2,5 cm ; + 0,4 cm en 16 jours.

Ponte 25 : 3/06, 2 cm ; 19/06, 2,3 cm ; + 0,3 cm en 16 jours.

Ponte 26 : 3/06, 2,3 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 27 : 3/06, 2,2 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 28 : 5/06, 1,1 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 29 : 5/06, 1,4 cm ; 21/06, 2,2 cm ; + 0,8 cm en 16 jours.

Ponte 30 : 6/06, 1,3 cm ; 23/06, 2,1 cm ; + 0,8 cm en 17 jours.

Ponte 31 : 6/06, 1,8 cm ; 26/06, 2,5 cm ; + 0,7 cm en 21 jours.

Ponte 32 : 6/06, 1,9 cm ; 16/06, 2,2 cm ; + 0,3 cm en 10 jours.

Ponte 33 : 6/06, 1,3 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 34 : 6/06, 1,6 cm ; 23/06, 2,1 cm ; + 0,5 cm en 17 jours.

Ponte 35 : 7/06, 1,7 cm - perte de la figue avant abscission.

Ponte 36 : 7/06, 1,9 cm ; 08/07, 2,6 cm ; + 0,7 cm en 31 jours (voir remarques).

Ponte 37 : 7/06, 1,4 cm ; 25/06, 2,3 cm ; + 0,9 cm en 19 jours.

Ponte 38 : 7/06, 1,4 cm ; 25/06, 2,2 cm ; + 0,8 cm en 18 jours.
 

Remarques.

Sept figues témoins ont été perdues accidentellement avant l'abscission : figues tombées et non retrouvées, pertes d'étiquettes, tondeuse etc.

L'accroissement de leur diamètre n'a pas pu être déterminé, mais leur taille lors de l'attaque a été consignée.

Les figues des pontes 7 et 36, ne présentant pas de trous de sortie de larve et n'ayant toujours aucune trace de rougissement (couleur totalement verte) le 08 juillet (respectivement 36 jours et 31 jours après la ponte), ont été ramassées et ouvertes.

La figue 7 présentait des dégâts de larves au niveau de la cavité centrale, sans galeries dans le parenchyme. Malgré une fragmentation extrême de la figue et une inspection minutieuse avec une forte loupe, je n'ai détecté aucune larve, vivante ou morte.

La figue 36 ne présentait aucune trace interne de dégâts de larves.

Ces deux cas, qui nécessitent une explication particulière, n'ont pas été pris en compte dans les calculs relatifs aux délais entre la ponte et l'abscission.

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire