Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Présentation > Description détaillée de l'adulte (abdomen)

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Description détaillée

L'abdomen

 

 

 

Dans le présent chapitre, je traite la description détaillée de l'abdomen de Silba adipata McAlpine, selon le plan suivant : segmentation, couleur, forme et volume, extrémité (femelle), extrémité (mâle).

Pour la tête, le thorax et les pattes, les ailes et les balanciers, se reporter aux trois chapitres précédents.

La description qui suit est inspirée de celle fournie par Filippo. SILVESTRI, à laquelle j'ajoute des observations personnelles et des références trouvées dans la littérature.

Référence : SILVESTRI F. - Sulla Lonchaea aristella Beck. (Diptera : Lonchaeidae) dannosa alle infiorescenze e fruttescenze del caprifico e del fico, Bollettino del Laboratorio di Zoologia Agraria in Portici, 1917, vol.12, pp. 123 -146.

 

SEGMENTATION

 

FEMELLE

En page 124 de son article, F. SILVESTRI fournit la figure I (ci-après) pour l'individu femelle de Silba adipata Mcalpine.

Mouche noire du Figuier (Silba adipata McAlpine ; Lonchaea aristella Beck., selon F. Silvestri)

Silba adipata McAlpine : adulte femelle
(crédit : F. SILVESTRI, fig. I)

F. SILVESTRI a finement dessiné la segmentation de l'abdomen de la femelle et en donne la description qui suit (observer l'abdomen du haut vers le bas sur la figure précédente).

L'abdomen comprend six segments bien visibles, suivis d'un septième en forme d'anneau, bien chitinisé comme les autres mais en grande partie caché par le sixième en vue dorsale.

Un huitième segment, caché dans le précédent car rétractile, est de nature membraneuse.

Les neuvième et dixième segments, rétractiles, forment l'ovipositeur qui, en position de repos, dépasse tout juste de l'abdomen par l'apex.

 Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen (femelle ; face ventrale)

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen (femelle ; face ventrale)
(grossissement : x 28)

 

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen d'une jeune femelle non encore entièrement colorée de noir

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen d'une jeune femelle non encore entièrement colorée de noir
(moins de trois quarts d'heure de vie ; grossissement : x 25)

J'ajoute à la description de F. SILVESTRI qu'il n'est pas rare que la pointe de l'ovipositeur ne dépasse pas du septième segment (à certains moments ?) et que le premier segment est généralement difficilement visible sur les photographies, du fait de son étroitesse.

 

MÂLE

F. SILVESTRI indique que chez le mâle, le cinquième segment est beaucoup plus développé, couvrant l'organe copulatoire et l'apex de l'abdomen.

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen (mâle ; face ventrale)

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen (mâle ; face ventrale)
(noter que le dernier segment est très développé et recouvre le génitalia)

 

Silba adipata McAlpine (mâle ; face ventrale) : cinquième segment de l'abdomen, développé et recouvrant le génitalia

Silba adipata McAlpine (mâle ; face ventrale) : cinquième segment de l'abdomen, développé et recouvrant le génitalia

 

COULEUR

 

F. SILVESTRI indique que la partie ventrale de l'abdomen est couleur châtaigne au centre et gris fumé pour le reste.

J'ai pu constater moi aussi le caractère bicolore de la partie ventrale de l'abdomen. Et je puis faire trois remarques complémentaires.

Tout d'abord, cette particularité n'est pas visible à l'oeil nu. Elle n'est visible qu'en fort grossissement seulement, loupe binoculaire pour F. SILVESTRI et agrandissement photographique pour moi.

En second lieu, on peut préciser que la partie centrale du dessous de l'abdomen constitue une bande large et segmentée, qui reflète les différents segments de l'abdomen.

En dernier lieu, selon l'intensité et l'incidence de la lumière, la bande centrale ventrale de l'abdomen reste couleur châtaigne (plus ou moins foncée), mais les parties latérales de sa face ventrale ont une couleur qui varie.

Sur la photographie ci-après, leur couleur est le gris fumé mentionné par F. SILVESTRI.

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen, avec bande centrale segmentée

Mais, sur la photographie ci-dessous, en plein soleil, elles apparaissent jaunâtres.

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen, avec bande centrale segmentée

Sur la photographie suivante, avec moins de lumière, les parties latérales de la face ventrale de l'abdomen apparaissent de couleur marron clair.

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen, avec bande centrale segmentée

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen, avec bande centrale segmentée

Et elles peuvent apparaître d'une couleur intermédiaire, telle celle de la photographie qui suit.

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen, avec bande centrale segmentée

Mouche noire du Figuier : face ventrale bicolore de l'abdomen, avec bande centrale segmentée

 

FORME ET VOLUME

 

En sus de la couleur ventrale bicolore de l'abdomen, la forme de celui-ci a retenu mon attention.

L'abdomen est large, cordiforme et tronqué à la base.

Vu par le dessus, de trois quarts ou de derrière, il donne un aspect trapu à la mouche noire du Figuier.

Mouche noire du Figuier : aspect trapu, vue de trois-quarts

Mouche noire du Figuier : aspect trapu, vue de trois quarts
(grossissement : x 28)

Mais, je constate que vu de côté, curieusement, l'abdomen est mince, relativement aplati.

Mouche noire du Figuier : l'abdomen est mince, plutôt aplati

Mouche noire du Figuier : l'abdomen est mince, plutôt aplati
(grossissement : x 27)

J'ai observé cet abdomen mince aussi bien ex situ, chez des mouches d'élevage, qu'in situ, chez des individus sur le figuier.

Mais j'ai remarqué que, parfois, des mouches noires du Figuier présentent un gros abdomen, rebondi.

Silba adipata McAlpine : femelle avec abdomen gonflé sur jeune rameau de figuier

Silba adipata McAlpine : femelle avec abdomen gonflé sur jeune rameau de figuier
(grossissement : x 4)

 

Silba adipata McAlpine: femelle avec abdomen gonflé sur jeune rameau de figuier

Silba adipata McAlpine : femelle avec abdomen gonflé sur jeune rameau de figuier
(grossissement : x 23)

Je ne connais pas l'origine de ce gonflement de l'abdomen.

Je me suis demandé s'il n'était pas spécifique des femelles et s'il ne témoignait pas que celles-ci sont gravides.

Mais, j'ai observé une fois un individu mâle pourvu d'un abdomen gonflé.

Ne serait-ce pas simplement le résultat d'une consommation récente et abondante de nourriture ?

J'ai remarqué que lorsque l'abdomen est gonflé il présente une couleur plus claire, jaunâtre à orangée selon l'incidence de la lumière.

 

ABDOMEN DE L'ADULTE VENANT D'EMERGER DE LA PUPE

Une autre observation de la forme de l'abdomen concerne l'adulte venant d'émerger de la pupe : l'abdomen est cylindrique, pas encore cordiforme.

Silba adipata McAlpine : abdomen cylindrique d'un adulte âgé d'un quart d'heure

Silba adipata McAlpine : abdomen cylindrique d'un adulte âgé d'un quart d'heure (grossissement : x 31)
(les ailes viennent juste de finir de se déplier ; le corps n'est pas encore coloré de noir)

Cette forme cylindrique pourrait s'expliquer par la nécessité d'occuper un volume minimal à l'intérieur de la pupe.

Lorsque le jeune adulte ayant émergé de la pupe marche avec les ailes non encore dépliées, l'abdomen cylindrique paraît plus long que celui que l'on peut observer plus tard chez l'adulte volant.

Silba adipata McAlpine : jeune adulte venant d'émerger de la pupe

Silba adipata McAlpine : jeune adulte venant d'émerger de la pupe
(ailes non dépliées, corps non encore coloré en noir, abdomen cylindrique ; grossissement : x 11)

J'ai observé que l'abdomen passe de cylindrique à cordiforme pendant que les ailes se déplient et au cours de la coloration en noir du jeune adulte. Il se peut qu'il n'ait pas encore pris totalement sa forme définitive à la fin de la coloration en noir.

 

EXTRÉMITÉ DE L'ABDOMEN (FEMELLE)

 

A l'extrémité de l'abdomen des femelles de Silba adipata McAlpine, on observe un orifice terminal par lequel passe l'ovipositeur (neuvième et dixième segments de l'abdomen), qui est rétractile.

 

OVIPOSITEUR RÉTRACTÉ

La pointe de l'ovipositeur au repos est en général visible car elle dépasse très légèrement de l'orifice terminal porté par le septième segment de l'abdomen, en forme d'anneau.

Silba adipata McAlpine : femelle avec pointe de l'ovipositeur visible au centre de l'orifice terminal (vue de dessous)

Silba adipata McAlpine : femelle avec pointe de l'ovipositeur visible au centre de l'orifice terminal (vue de dessous)

Mais j'ai remarqué qu'il n'est pas rare que cette pointe soit rétractée dans l'abdomen et non visible.

Silba adipata McAlpine : femelle sans pointe de l'ovipositeur visible (vue de dessous)

Silba adipata McAlpine : femelle sans pointe de l'ovipositeur visible (vue de dessous)

 

OVIPOSITEUR SORTI

Sur le figuier, Silba adipata McAlpine ne sort jamais l'ovipositeur, sauf pour la ponte. Mais ex situ (bocaux d'élevage par exemple) il est plus facilement observable car, sans doute sous l'effet du stress, la mouche femelle le sort par intermittence et de façon plus ou mois complète.

En outre, la femelle déploie presque toujours l'ovipositeur (en partie ou totalement) avant de mourir. Voir la photographie ci-après, prise à la surface du liquide attractif d'un piège.

Cette photographie se prête particulièrement à l'examen de la partie terminale de l'abdomen de la femelle de Silba adipata McAlpine. 

Silba adipata McAlpine : disposition des segments terminaux de l'abdomen (ovipositeur sorti) - vue dorsale

Silba adipata McAlpine : disposition des segments terminaux de l'abdomen (ovipositeur sorti) - vue dorsale

On y distingue nettement le septième segment, dernier segment de couleur noire noir de l'abdomen, rétréci et en forme d'anneau, qui porte l'orifice terminal. Généralement, en vue dorsale comme ci-dessus, ce segment est peu visible car presque entièrement recouvert par le sixième segment. C'est habituellement en vue ventrale qu'on le voit nettement.

Après lui, le huitième segment, membraneux et rétractile est transparent. Il recouvre comme une gaine le neuvième segment (qui ne sort jamais plus loin), suivi du dixième à l'extérieur du huitième.

Les neuvième et dixième segments, rétractiles et disposés en pointe, formant l'ovipositeur (pour F. SILVESTRI, le huitième segment, membraneux et rétractile, ne fait pas partie de l'ovipositeur).

F. SILVESTRI fournit en page 125 de son article la figure II-8, que je reproduis ci-après.

Silba adipata McAlpine : disposition des segments terminaux de l'abdomen lorsque l'ovipositeur est sorti (vue dorsale)

Silba adipata McAlpine : disposition des segments terminaux de l'abdomen lorsque l'ovipositeur est sorti (vue dorsale)
(de haut en bas : le septième segment, dernier visible de l'abdomen et en forme d'anneau ;  le huitième,
membraneux et rétractile ; les neuvième et dixième, rétractiles et disposés en pointe)
Crédit : F. SILVESTRI ; fig. II-8

La figure de F. SILVESTRI permet de comprendre les observations photographiques de l'ovipositeur de Silba adipata McAlpine.
 

Silba adipata McAlpine :  femelle avec ovipositeur sorti, vue de dessous

Silba adipata McAlpine :  femelle avec ovipositeur sorti, vue de dessous
(grossissement : x 31)

 

Silba adipata McAlpine : ovipositeur d'une jeune femelle aux ailes dépliées mais non encore colorée de noir

Silba adipata McAlpine : ovipositeur d'une jeune femelle aux ailes dépliées mais non encore colorée de noir
(moins de trois quarts d'heure de vie ; grossissement : x 24)

 

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen et ovipositeur (jeune femelle non encore colorée de noir)

Silba adipata McAlpine : segmentation de l'abdomen et ovipositeur (jeune femelle non encore colorée de noir)
(moins de trois quarts d'heure de vie ; grossissement : x 26)

 

DETAIL DE L'ACULEUS

Le dixième et dernier segment de l'abdomen de la femelle est dénommé l'aculeus. C'est le deuxième segment, rétractile et en pointe, de l'ovipositeur.

Il porte en face ventrale (un peu au-dessus de la pointe) un orifice invisible à l'oeil nu par lequel passent les oeufs lors de la ponte et dans lequel le mâle introduit son aedeagus (organe copulatoire) lors de l'accouplement.

Silba adipata McAlpine : détail de l'aculeus (dernier segment de l'abdomen femelle), face ventrale

Silba adipata McAlpine : détail de l'aculeus (dernier segment de l'abdomen femelle), face ventrale
(Crédit : Alain COSTA)

Concernant le détail de l'aculeus, F. SILVESTRI fournit en page 125 de son article la figure II-9 (reproduite ci-après).

Silba adipata McAlpine : vue ventrale de l'aculeus, deuxième segment de l'ovipositeur

Silba adipata McAlpine : vue ventrale de l'aculeus, deuxième segment de l'ovipositeur
(noter l'orifice de ponte et copulatoire)
Crédit : F. SILVESTRI ; fig. II-9

 

EXTRÉMITÉ DE L'ABDOMEN (MÂLE)

 

Chez les mâles de Silba adipata McAlpine, on observe à l'extrémité de l'abdomen le cinquième segment, qui est beaucoup plus développé que les autres (et également beaucoup plus développé que les segments d'extrémité de l'abdomen de la femelle).

La partie dorsale de ce segment recouvre l'apex de l'abdomen, petit ensemble terminal de structure relativement complexe qui comprend notamment l'organe copulatoire (aedeagus, édéage) et l'anus situé au-dessus de celui-ci.

Silba adipata McAlpine : extrémité de l'abdomen d'un adulte mâle (face ventrale)

Silba adipata McAlpine : extrémité de l'abdomen d'un adulte mâle (face ventrale)
(sous le large cinquième segment, l'apex de l'abdomen montrant le débouché du conduit anal et l'aedeagus)

F. SILVESTRI ne donne pas d'informations descriptives textuelles pour l'apex abdominal du mâle et pour l'organe copulatoire (aedeagus). ll en fournit toutefois deux figures (II-10 et II-11) en page 125 de son article, que je reproduis ci-après

Silba adipata McAlpine : apex abdominal du mâle (vue ventrale en 10 et vue latérale en 11

Silba adipata McAlpine : apex abdominal du mâle (vue ventrale en 10 et vue latérale droite en 11)
(noter que l'aedeagus est fin et dirigé vers l'arrière ; il est noté P)
Crédit : F. SILVESTRI

L'apex de l'abdomen se voit mieux sur le jeune mâle non encore coloré de noir (moins de trois quarts d'heure de vie), alors que l'abdomen est encore relativement cylindrique.

Silba adipata McAlpine : abdomen d'un jeune mâle non encore coloré de noir (face ventrale)

Silba adipata McAlpine : abdomen d'un jeune mâle non encore coloré de noir (face ventrale)
(sous le cinquième segment, on observe l'apex de l'abdomen, comportant notamment l'anus et l'aedeagus)

 

Silba adipata McAlpine : détail de l'abdomen d'un jeune mâle non encore coloré de noir (vu de dessous)

Silba adipata McAlpine : détail de l'abdomen d'un jeune mâle non encore coloré de noir (vu de dessous)
(sous le cinquième segment, on observe l'apex de l'abdomen, comportant notamment l'anus et l'aedeagus)

 

 

Retour au début de la page Début page   Retour au sommaire Sommaire