Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Infestation des figues immatures (œufs et larves)

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Infestation des figues immatures (œufs et larves)

 

 

 

Selon le plan suivant : observations du nombre d'œufs, observations du nombre de larves.

 

OBSERVATIONS DU NOMBRE D'ŒUFS

 

Selon mes observations, la femelle Silba adipata McAlpine pond un à cinq œufs dans l'ostiole de la figue, le plus souvent un ou trois, moins souvent deux, quatre ou cinq.

C'est le nombre d'œufs (ou d'enveloppes d'œufs vides) que je trouve régulièrement dans une figue par l'examen au stéréomicroscope. Sous une écaille ostiolaire, sous plusieurs écailles ostiolaires (au maximum trois pour la même ponte), ou dans le canal ostiolaire.

Mais il m'arrive d'en trouver un nombre très supérieur, en raison de la pluralité des pontes dans une figue, par la même femelle et/ou par des femelles différentes. Dans ce cas, la dissémination des œufs peut concerner plus de 3 écailles ostiolaires (j'ai rencontré des cas de pontes multiples impliquant jusqu'à 7 écailles ostiolaires de premier et de second rang).

Exemple d'œufs surnuméraires (pluralité de pontes dans une même figue) : le 1er juin 2021, j'ai constaté l'abscission d'une figue fleur immature de la variété 'Grise de la Saint-Jean', qui avait été attaquée par Silba adipata McAlpine. D'un diamètre de 3,1 cm, elle était presque entièrement rougie avec une zone verticale verdâtre et elle portait un seul trou de sortie de larve. Pas de larves à l'intérieur, mais elle contenait 13 enveloppes d'œufs vides : un groupe de 10 sous une écaille ostiolaire rougeâtre de premier niveau (estimation : trois pontes), et un groupe de 3 dans le canal ostiolaire (quatrième ponte).

Le nombre d'enveloppes d'œufs vides le plus élevé que j'ai observé dans une figue est de 29. Des observateurs autres que moi ont trouvé un nombre d'œufs bien supérieur dans une même figue, pouvant dépasser la centaine (voir chapitre).

 

OBSERVATIONS DU NOMBRE DE LARVES

 

NOMBRE DE LARVES

Sur environ 200 figues immatures attaquées examinées en juin, juillet et août 2015 sur deux figuiers (variétés 'Grise de la Saint-Jean' et 'Bellone'), je n'ai trouvé que des figues présentant de un à quatre trous de sortie de larve ou contenant de une à quatre larves.

Mais il m'est arrivé d'observer un nombre plus élevé de larves de Silba adipata McAlpine à l'intérieur d'une même figue.

Ainsi, j'ai trouvé dans une même figue 5 larves une fois, et 6 larves une autre fois, en examinant un lot de 30 figues immatures de deuxième récolte de la variété bifère 'Dauphine', attaquées par la mouche noire du Figuier et prélevées au mois d'août 2015 sur l'arbre d'un voisin.

De même, en tout début de saison 2016 (13 avril), j'ai ramassé quelques figues attaquées sur un arbre de la variété 'Grise de la Saint-Jean' et j'ai trouvé 6 larves dans la figue la plus grosse (2,1 cm de diamètre).

Une des six larves était trois fois plus grosse que les autres, ce qui indiquait qu'elle était issue d'une ponte antérieure à celle (ou à celles, dans une même journée) ayant donné naissance aux cinq autres larves.

Deux jours après (15 avril), sur le même arbre de la variété 'Grise de la Saint-Jean', j'ai ramassé deux figues attaquées d'un gros diamètre pour l'époque (2,6 et 3,1 cm). La figue de 3,1 cm de diamètre contenait 4 larves, mais dans celle de 2,6 cm de diamètre j'ai dénombré 8 larves, de même taille (4 mm).

Le fait que les larves soient de même taille ne m'a pas permis de savoir s'il s'agissait d'une même ponte ou de deux (voire plus) pontes successives dans la même journée.

Au cours de la saison 2018, il m'est arrivé de trouver à nouveau une figue contenant 8 larves, dont 6 dans la cavité centrale et 2 dans des galeries creusées dans le parenchyme (photographies ci-après).
 

Figue attaquée par Silba adipata McAlpine et contenant 8 larves révélées après coupe transversale

Figue attaquée par Silba adipata McAlpine et contenant 8 larves révélées après coupe transversale
(figue immature entièrement rougie et ne présentant aucun trou de sortie de larve)

 

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 8 larves

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 8 larves
(6 larves visibles dans la cavité centrale et 2 larves visibles dans les galeries en haut, à droite et en bas, à gauche)

 

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 8 larves de Silba adipata McAlpine

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 8 larves de Silba adipata McAlpine
(on distingue 6 larves, celle de gauche de taille nettement inférieure à celle des cinq autres)

 

Agrandissement des 2 larves dans les galeries de la figue contenant 8 larves de Silba adipata McAlpine     Agrandissement des 2 larves dans les galeries de la figue contenant 8 larves de Silba adipata McAlpine

Agrandissement des 2 larves dans les galeries de la figue contenant 8 larves de Silba adipata McAlpine
(leur taille est nettement plus grosse que celle des cinq larves les plus grandes de la cavité centrale ; voir photographie globale)
 

J'ai également observé (de façon rare) des larves mortes au sein de figues immatures (voir chapitre spécifique).

 

DIFFERENCES DE TAILLE DES LARVES

Je peux constater aussi la pluralité de pontes dans une même figue, alors que le nombre de larves n'est pas vraiment élevé, en comparant les tailles des larves qu'elle contient.

La présence de larves de tailles nettement différentes dans la figue indique qu'il y a eu des pontes successives dans celle-ci, espacées de plusieurs jours (au moins autant de fois que de tailles de larves différentes).

Voir observations de pontes multiples dans la même figue, et exemples de larves de tailles différentes qui en résultent, au chapitre "Pluralité de pontes dans une même figue".

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire