Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Pluralité de pontes dans une même figue (observation des larves)

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

Tous droits réservés 

 

 

Pluralité de pontes dans une même figue

 

(observation des larves)

 

 

 

Je relate dans un chapitre spécifique le constat de pluralité de pontes dans une même figue que j'ai réalisé directement sur le figuier, en observant les femelles pondeuses.

Dans le présent chapitre, j'expose la détection de la pluralité de pontes dans une même figue par l'observation des larves qu'elle contient, et j'indique comment déterminer le délai séparant les pontes multiples.

 

DETECTION DE LA PLURALITE DE PONTES DANS LA MÊME FIGUE

 

J'ai pu constater la pluralité de pontes dans une même figue en comparant les tailles des larves qu'elle contient.

Ainsi, en ouvrant au fil des années des figues attaquées, j'ai constaté qu'il n'est pas rare d'observer jusqu'à trois tailles de larves nettement différentes dans une même figue, pour un nombre de larves dans celle-ci allant de deux à huit (même si, le plus souvent, la figue contient trois larves de taille identique, ou, de façon moins fréquente, ne contient qu'une seule larve).

Le constat de tailles de larves très différentes indique qu'il y a eu des pontes successives dans la figue, espacées de plusieurs jours (au moins autant de fois que de tailles de larves différentes).

Sachant que l'on ne peut pas déterminer si les pontes espacées de plusieurs jours proviennent de mouches différentes ou de la même mouche revenue visiter le figuier. De même, lorsqu'il existe plus d'une larve par taille, on ne peut pas savoir si les larves de même taille proviennent d'une seule femelle pondeuse ou de femelles pondeuses successives dans la même journée.

 

OBSERVATION 1

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 2 larves de taille différente

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 2 larves de taille différente

 

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 2 larves de Silba adipata McAlpine de taille différente

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 2 larves de Silba adipata McAlpine de taille différente
(la larve à gauche est de taille nettement inférieure à celle de la larve à droite : deux pontes espacées de plusieurs jours)

 

OBSERVATION 2

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 3 larves de taille différente

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 3 larves de taille différente
(deux larves sur le dessus de l'inflorescence, en haut, et une grosse larve dans le fond de la cavité centrale)

 

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 3 larves de Silba adipata McAlpine de taille différente

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 3 larves de Silba adipata McAlpine de taille différente
(bien noter la grosse larve au fond de la cavité centrale ; trois larves de taille nettement différente,
révélant trois
pontes espacées de quelques jours)

 

Détail des 2 larves de Silba adipata McAlpine du dessus de la cavité centrale de la figue

Détail des 2 larves de Silba adipata McAlpine du dessus de la cavité centrale de la figue
(noter la petitesse des tailles des larves rapportées à celles des fleurs)

 

OBSERVATION 3

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 3 larves de taille différente

Coupe transversale d'une figue immature attaquée par Silba adipata McAlpine, révélant 3 larves de taille différente

 

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 3 larves de Silba adipata McAlpine de taille différente

Détail de la cavité centrale de la figue contenant 3 larves de Silba adipata McAlpine de taille différente
(trois larves de taille nettement différente : trois
pontes espacées de quelques jours)

 

EVALUATION DU DELAI SEPARANT LES PONTES MULTIPLES

 

La différence de taille éventuelle entre les larves contenues dans la même figue immature est en général nettement perceptible à l'œil nu. Pour connaître le délai séparant les pontes multiples dans la figue, il faut mesurer la taille des larves.

L'observation qui suit a été réalisée au mois de juillet 2019 sur une figue immature de la variété unifère 'Bellone' : la figue contenait 6 larves, qui présentaient deux tailles nettement différentes (à raison de 3 larves pour chacune des deux tailles).
 

Mesure des tailles de 2 larves de Silba adipata McAlpine trouvées dans la même figue immature

Mesure des tailles de 2 larves de Silba adipata McAlpine trouvées dans la même figue immature
(chacune étant un spécimen prélevé parmi 3 larves de la même taille)

 

Différence de taille entre 2 larves de Silba adipata McAlpine trouvées dans la même figue immature

Différence de taille entre 2 larves de Silba adipata McAlpine trouvées dans la même figue immature
 

J'effectue la mesure des larves sur la partie graduée d'un pied à coulisse, en bloquant l'extrémité de l'abdomen avec une pince à dissection au niveau d'un repère millimétrique et en observant avec une loupe la longueur de la larve à corps tendu.

Pour l'observation ci-dessus, la taille mesurée à corps tendu a été de presque 3 mm pour la larve la plus petite et de 5 mm pour l'autre larve.

Selon ma méthode de datation des pontes : en prenant en compte le fait que l'observation a eu lieu en juillet (vitesse d'accroissement de la larve différente selon l'époque de l'année...), la larve la plus petite est âgée de 2 jours et la ponte date de 5 jours ; l'autre larve est âgée de quatre jours et la ponte date de 7 jours. Les pontes sont donc espacées de 2 jours.
 

Remarque concernant le nombre de femelles pondeuses.

Compte tenu que les larves contenues dans la figue se répartissent en deux fois trois sur deux tailles différentes, on peut conclure que deux femelles pondeuses ont visité la figue, en pondant chacune 3 œufs dans la figue (le cas d'une ponte de 3 œufs est fréquent). En toute rigueur, on ne peut pas exclure que des femelles aient pondu moins de trois œufs (soit un ou deux) lors de leur visite de la figue, et aient donc été en plus grand nombre.

Etant entendu qu'en tout état de cause, il est impossible de savoir s'il s'agit de femelles différentes, ou si une ou plusieurs femelles sont revenues visiter la figue d'une journée à l'autre, voire dans la même journée.

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire