Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Etude des attaques sur figuier 'Bellone' (2019)

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Etude des attaques de la saison 2019

Figuier 'Bellone'

 

 

 

Dans le présent chapitre, je rends compte de l'étude des attaques de Silba adipata McAlpine sur un figuier de la variété 'Bellone', réalisée lors de la saison 2019.

Selon le plan suivant : dates et conditions de l'étude, décompte des figues, répartition des attaques, historique des ramassages de figues (avec déductions des dates d'attaques).

 

DATES ET CONDITIONS DE L'ETUDE

 

J'ai mis à profit une expérimentation de pièges appâtés au sulfate d'ammonium sur mon figuier 'Bellone', menée en 2019, pour étudier la répartition des attaques de Silba adipata McAlpine au fil de la saison (au-delà de l'étude des captures et des pertes de récolte pour évaluation de l'efficacité des pièges posés).

Le figuier support de l'étude est une touffe dense de la variété unifère 'Bellone', âgée de 20 ans et qui, par suite d'une transplantation à l'âge de 15 ans pour laquelle elle a été rabattue, mesure 3 m de haut pour 3,5 m de large.

L'étude a débuté le 13 juin car c'est la date à laquelle certaines des figues 'Bellone' ont atteint un diamètre de 1,5 cm, qui constitue la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

A titre d'information, j'indique qu'à la date  du 1er juin, les figues les plus grosses sur la touffe de la variété unifère 'Bellone' faisaient seulement 0,5 cm de diamètre, soit le tiers de la taille critique pour l'attaque de Silba adipata McAlpine.

L'étude a pris fin le 28 août, date à laquelle j'ai récolté les dernières figues mûres.

La période d'étude des attaques couvre donc deux mois et demi (du 13 juin au 28 août 2019).

A l'issue de chacun des ramassages de figues attaquées, chacune d'entre elles a subi les opérations suivantes :

- mesure du diamètre au pied à coulisse.

- examen de la surface à l'aide d'une loupe pour rechercher des trous de sortie de larve ; comptage des trous éventuels.

- ouverture et recherche de larves.

- mesure de la taille des larves trouvées (sur les graduations du pied à coulisse, avec l'aide d'un loupe et d'une pince à dissection pour tenir les larves et orienter leur position par rapport aux graduations).

Les figues attaquées portant des trous de sortie de larve et celles n'en présentant pas ont été ensuite dénombrées séparément.

En sus des figues attaquées, les figues mûres récoltées ont été comptées et leur date de récolte a été consignée.

 

DÉCOMPTE DES FIGUES

 

A la date du 28 août (fin de la récolte des figues mûres), le décompte des figues s'établissent comme suit.

Figues immatures attaquées par Silba adipata McAlpine : 334.

Figues attaquées décelées mûres ou au stade de la véraison : 0. Remarque : trois figues décelées pourries à l'ouverture ont été mises en boîtes d'émergence et ont libéré des cératites (Ceratitis capitata Wiedemann).

Figues mûres saines récoltées : 106.

Figues de diamètre supérieur à 1,5 cm ayant chuté avant maturité (rougies mais non attaquées, ou détruites lors des différents autres tests menés sur la touffe de la variété 'Bellone') : 25.

Le nombre de figues produites par la touffe de la variété unifère 'Bellone' s'élève à 465, ce qui est dans la fourchette de récolte annuelle constatée de façon régulière (450 à 500 figues).

Le nombre de figues ayant chuté avant maturité sans que Silba adipata McAlpine ne soit en cause étant de 25, le nombre de figues (production) sur lesquelles porte l'étude est 440.

Les figues immatures attaquées (334) représentent 76 % de la production, sachant qu’aucune attaque de Silba adipata McAlpine n’a été décelée sur des figues au stade de la maturité ou de la véraison.

Les figues mûres récoltées (106) représentent 24 % de la production.

 

ANALYSE DE LA REPARTITION DES ATTAQUES

 

DATES CLEFS

Première figue attaquée le 15 juin et détectée le 25 juin.

Dernière figue attaquée le 6 août et détectée le 10 août. Aucune figue attaquée décelée au stade de la véraison ou de la maturité.

Première figue mûre récoltée le 4 août.

Figues immatures dures et vertes (de taille supérieure à la taille requise pour l'attaque de Silba adipata McAlpine) présentes sur l'arbre jusqu'au 24 août.

Récolte des dernières figues mûres le 28 août.

 

REPARTITION DES ATTAQUES AU FIL DE LA SAISON
 

Remarque liminaire

J'ai déterminé la répartition des attaques de Silba adipata McAlpine au fil de la saison à partir de l'historique des ramassages de figues attaquées, selon une méthode me permettant de déduire les dates d'attaques avec deux paramètres : présence ou absence de trous de sortie de larve et tailles des larves.

Voir détails de la méthode en tête du sous-chapitre qui suit ("Historique des ramassages de figues, avec déductions des dates d'attaques").

Analyse

Les attaques de Silba adipata McAlpine ont débuté par une seule figue, attaquée entre les 13 et 15 juin.

Puis, 3 phases se sont succédé.

Phase 1 : attaques intenses (17 au 28 juin ; 12 jours ; moyenne de 25 figues attaquées par jour) - 90 % du total des figues attaquées.

Phase 2 : attaques très faibles (29 juin au 6 août ; 5 semaines ; moyenne de 1 figue attaquée par jour) - 10 % du total des figues attaquées.

Phase 3 : absence totale d'attaques (7 au 28 août ; 3 semaines).
 

Synthèse

Pour le figuier de la variété unifère 'Bellone', on peut résumer la répartition des attaques de Silba adipata McAlpine au fil de la saison 2019 de la façon suivante.

L'essentiel des attaques (90 %) se concentre sur 12  jours (deuxième quinzaine de juin). Puis, on constate (concernant 10 % des attaques) une période de 5 semaines (mois de juillet et première semaine d'août) comportant de faibles attaques. Suivie d'une absence totale d'attaques pendant 3 semaines (jusqu'à la fin août, terme de la récolte).
 

Interprétation

La recherche des causes de la répartition des attaques telle qu'exposée ci-dessus s'inscrit dans une démarche globale d'interprétation concernant l'ensemble des comportements d'attaque observés sur 3 figuiers au cours de 2019 ('Grise de la Saint-Jean' pour deux récoltes, 'Bellone' et 'Col de Dame Noire').

Voir l'interprétation globale dans le chapitre "Variabilité des attaques au fil de la saison".

 

HISTORIQUE DES RAMASSAGES DE FIGUES

(AVEC DEDUCTIONS DES DATES D'ATTAQUES)

 

METHODE DE DETERMINATION DES DATES D'ATTAQUES

La détermination des dates d'attaques de Silba adipata McAlpine s'obtient par déduction à partir des observations réalisées au cours de chacun des relevés des pièges (présence de trous de sortie de larve sur les figues attaquées, taille des larves contenues dans les figues attaquées ne présentant pas de trous de sortie de larve).

Durées biologiques à prendre en compte : durée de l'incubation des oeufs et durée du développement de la larve (entre la naissance et l'abandon de la figue).

Selon F. SILVESTRI, la durée de l'incubation des oeufs est de 8 jours en avril et de 3 jours en été ; la durée de vie de la larve dans la figue est de 24 jours en avril et de 6 à 7 jours en été.

Référence : SILVESTRI F., 1917, Sulla Lonchaea aristella Beck. (Diptera : Lonchaeidae) dannosa alle infiorescenze e fruttescenze del caprifico e del fico, Bollettino del Laboratorio di Zoologia Agraria in Portici, vol.12, pp. 123 -146.

L'été débute le 21 juin et, dans ma région, les températures au cours de tout le mois de juin  sont déjà très élevées. Je considère donc que les durées biologiques à prendre en compte pour juin sont celles fournies pour l'été par F. SILVESTRI.

Pour une figue portant des trous de sortie de larve, l'attaque date de 9 à 10 jours avant l'abandon de la figue par les larves (incubation des oeufs : 3 jours + développement complet de la larve : 6 à 7 jours).

Par simplification, je considère que la date de la sortie des larves est la date de ramassage des figues et, entre les deux délais possibles, je retiens celui de 10 jours.

Pour une figue attaquée ne présentant pas de trous de sortie de larve, je déduis la date de l'attaque à partir de la taille de la larve.

Dans un premier temps, il convient de déduire l'âge de la larve à partir de sa taille : taille de 1 mm à la naissance ; accroissement de taille : 1 mm par jour, donc nombre de jours de vie = nombre de mm de la taille - 1.

Exemple : une larve de 4 mm de long a un âge de 4 - 1 = 3 jours.

L'accroissement quotidien de la taille (1 mm) est déduit des données suivantes : taille de la larve à la naissance 1 mm et taille à complet développement 7 à 8 mm. Donc accroissement de taille de 6 à 7 mm pour le développement complet. Durée du développement complet de la larve en été : 6 à 7 jours.

Une fois déterminé l'âge de la larve, il faut ajouter la durée d'incubation des oeufs (3 jours en été) pour obtenir le délai séparant de la ponte, donc pour dater l'attaque.

Exemple : une figue contenant une larve de 3 jours a été attaquée 6 jours auparavant.

 

HISTORIQUE DES RAMASSAGES DE FIGUES - DATES D'ATTAQUES

Ayant décidé de coupler l'étude des attaques de Silba adipata McAlpine avec l'expérimentation de deux pièges appâtés au sulfate d'ammonium, j'ai effectué la détection et le ramassage sur l'arbre des figues attaquées lors des relevés de ceux-ci (posés le 13 juin pour le premier et le 1er juillet pour le second).

Les relevés des pièges, donc les ramassages des figues, n'étaient pas soumis à une fréquence pré-définie mais je n'ai pas dépassé le délai d'une semaine entre deux relevés.

Les récoltes de figues mûres étant indépendantes des relevés des pièges.
 

21 juin (premier relevé du piège déjà posé) : aucune figue attaquée détectée.

 

25 juin (deuxième relevé du piège déjà posé et premières détections de figues attaquées)

Ramassage sur l'arbre de 6 figues attaquées.

Diamètres et nombres de larves trouvées : 1,9 cm (2 larves) ; 2,4 cm (1 larve et 1 trou de sortie de larve) ; 2,4 cm (3 larves) ; 2,4 cm (4 larves de deux tailles nettement différentes - donc au moins deux pontes dans la même figue espacées de quelques jours) ; 2,5 cm (6 larves de deux tailles nettement différentes - donc au moins deux pontes dans la même figue espacées de quelques jours) ; 2,7 cm (2 larves).

Taille des larves : entre 3 et 6 mm.

Déduction des dates d'attaques.

La seule figue portant des trous de sortie de larve a été attaquée le 15 juin. C'est le début des attaques.

Les tailles de 3 à 6 mm des larves trouvées dans les 5 autres figues leur attribuent un âge de 2 à 5 jours.

Les attaques ont donc eu lieu de 5 à 8 jours avant, soit du 17 au 20 juin.

Note : ces 5 attaques sont à rattacher aux attaques intensives, qui, selon les relevés suivants, ont débuté le 17 juin.

 

28 juin (intervalle avec le relevé précédent : 3 jours)

Ramassage sur l'arbre de 70 figues attaquées.

Diamètres : 1,8 cm (1 figue) ; 1,9 cm (1 figue) ; 2 à 2,2 cm (17 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (38 figues) ; 2,6 à 2,8 cm (13 figues).  

Déduction des dates d'attaques.

Je n'ai pas eu la disponibilité de compter les figues avec trous de sortie de larve, mais en considérant leur nombre lors des deux relevés effectués 2 et 3 jours après, je peux déduire une estimation de 15.

Ce qui donne : 15 figues attaquées le 18 juin.

Les tailles des larves peuvent également être estimées par analogie avec celles des larves trouvées lors du relevé suivant (effectué 2 jours après) : 3 à 7 mm, souvent 4 mm.

Ce qui donne : 55 figues attaquées du 19 juin au 23 juin.

 

30 juin (intervalle avec relevé précédent : 2 jours)

Ramassage sur l'arbre de 67 figues attaquées, dont 19 avec trous de sortie de larve (de 1 à 4 par figue ; le plus souvent 1).

Figues examinées dès le ramassage pour éviter de prendre en compte les sorties de larves peu après le ramassage, comme cela se produit assez souvent.

Diamètres des figues attaquées : 1,7 cm (1 figue) ; 2,1 à 2,2 cm (15 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (39 figues) ; 2,6 à 2,8 cm (12 figues).

Dans les 19 figues avec trous de sortie de larve : présence de 2 à 4 larves le plus souvent ;  tailles de 3 à 7 mm. Dans quelques unes de ces figues, présence de larves de deux tailles nettement différentes, ce qui indique deux pontes dans la même figue espacées de quelques jours.

Pour les 48 figues attaquées ne présentant pas de trous de sortie de larves, j'ai aussi recherché les larves. Je n'ai pas dénombré celles-ci, mais je me suis attaché à observer et mesurer leur taille : 3 à 7 mm, souvent 4 mm ; dans quelques unes de ces figues, présence de larves de deux tailles nettement différentes, ce qui indique deux pontes dans la même figue espacées de quelques jours.

Déduction des dates d'attaques : 19 figues attaquées le 20 juin ; 48 figues attaquées du 21 au 25 juin.

 

1er juillet (intervalle avec relevé précédent : 1 jour)  

Ramassage sur l'arbre de 75 figues attaquées, dont 11 avec trou de sortie de larve (1 seul trou par figue).

Diamètres des figues attaquées : 1,8 cm (1 figue) ; 1,9 cm (4 figues) ; 2, à 2,2 cm (36 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (33 figues) ; 2,6 cm (1 figue).

Recherche et mesure des larves dans les figues attaquées portant un trou de sortie de larve : 1 à 2 larves par figue ;  tailles trouvées 3, 4, 5 et 7 mm ; dans une des figues, présence de 3 larves de deux tailles nettement différentes (3 et 6 mm), ce qui indique au moins deux pontes successives espacées de plusieurs jours dans la même figue.

Recherche et mesure des larves dans les figues attaquées sans trous de sortie de larve : 1 à 3 larves par figue, avec une très forte majorité de figues avec 1 larve seulement ; tailles trouvées 5 et 6 mm, exceptionnellement 7 mm ; dans une des figues, deux larves de 2,5 et 5 mm, ce qui indique au moins deux pontes successives espacées de plusieurs jours dans la même figue.

La présence d'une forte majorité de figues avec 1 seule larve explique peut-être le nombre particulièrement élevé (75) de figues attaquées détectées en une seule journée. Si les pontes avaient été le plus souvent de 3 larves par figue, comme constaté habituellement, le nombre de figues attaquées en une journée aurait été nettement moindre.

Déduction des dates d'attaques : 11 figues attaquées le 21 juin ; 64 figues attaquées les 23 et 24 juin.

 

3 juillet (intervalle avec relevé précédent : 2 jours)

Ramassage sur l'arbre de 59 figues attaquées, dont 36 avec trous de sortie de larve (de 1 à 3 trous par figue, le plus souvent 1).

Diamètres des figues attaquées : 1,9 cm (2 figues) ; 2 à 2,2 cm (24 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (29 figues) ; 2,6 à 2,8 cm (4 figues).

Les tailles des larves contenues dans les 23 figues sans trous de sortie de larve n'ont pas été mesurées, mais il est réaliste de retenir une estimation de 4 à 6 mm pour les tailles les plus fréquentes.

Déduction des dates d'attaques : 36 figues attaquées le 23 juin ; 23 figues attaquées du 25 au 27 juin.

Note : les cinq derniers relevés mettent au jour une période d'attaques intenses (17 au 27 juin , soit 11 jours) portant sur 276 figues (5 + 70 + 67 + 75 + 59), soit 83 % du total des figues attaquées (334).

Moyenne quotidienne des attaques : 25.

 

5 juillet (intervalle avec relevé précédent  : 2 jours)

Ramassage sur l'arbre de 14 figues attaquées, dont 7 avec trous de sortie de larve (en fait, un seul trou pour chacune des figues).

Diamètres des figues attaquées : 1,9 cm (1 figue) ; 2,2 cm (3 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (9 figues) ; 2,6 cm (1 figue).

Les tailles des larves contenues dans les 7 figues sans trous de sortie de larve n'ont pas été mesurées, mais il est réaliste de retenir une estimation de 3 à 6 mm.

Déductions des attaques : 7 figues attaquées le 25 juin ; 7 figues attaquées du 27 au 30 juin.

Les 7 figues attaquées le 25 juin doivent être rattachées à la période d'attaques intenses, qui se termine le 27 juin selon les relevés précédents.

En réalisant une approximation, je rattache la totalité des 7 autres figues à la période de faibles attaques mise en évidence dans les relevés suivants.

 

8 juillet (intervalle avec relevé précédent : 3 jours)

Ramassage sur l'arbre de 22 figues attaquées, dont 18 avec trous de sortie de larve (12 avec 1 seul trou ; le reste avec 2 à 3 trous).

Diamètres des figues attaquées : 1,9 cm (2 figues) ; 2 à 2,2 cm (10 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (9 figues) ; 2,6 cm (1 figue).

Les tailles des larves contenues dans les 4 figues sans trous de sortie de larve n'ont pas été mesurées, mais il est réaliste de retenir une estimation de 3 à 6 mm.

Déduction des attaques : 18 figues attaquées le 28 juin ; 4 figues attaquées du 30 juin au 3 juillet.

Les 18 attaques du 28 juin constituent un nombre significatif pour une journée et sont donc à rattacher à la période d'attaques intenses.

Les 4 autres attaques (1 par jour) sont à rattacher à la période de faibles attaques mise en évidence par les relevés suivants.

Ainsi, en ayant rattaché à la période d'attaques intenses 25 figues (7 au relevé précédent et 18 au présent relevé), le nombre de figues attaquées pendant cette période est de 301 (276 + 25), soit 90 % du total des figues attaquées (334).

Les 18 dernières attaques rattachées à la période d'attaques intenses datant du 28 juin, la durée de celle-ci passe à 12 jours (du 17 au 28 juin).

Moyenne quotidienne des figues attaquées : 25 (moyenne inchangée par rapport au précédent calcul car j'ai rattaché 25 figues à la période et j'ai ajouté une journée à celle-ci).

 

15 juillet (intervalle avec relevé précédent : 7 jours)

Ramassage sur l'arbre de 9 figues attaquées, dont 6 avec trous de sortie de larve (3 avec 1 seul trou ; 3 avec 2 trous).

Diamètres des figues attaquées : 1,5 cm (1 figue) ; 1,7 cm (1 figue) ; 1,9 cm (1 figue) ; 2,2 cm (2 figues) ; 2,3 à 2,5 cm (2 figues) ; 2,6 cm (1 figue) ;  2,9 cm (1 figue).

Tailles des larves contenues dans les 3 figues sans trous de sortie de larve non mesurées. Je retiens une estimation de 5 à 6 mm, par analogie avec les tailles des larves mesurées 4 jours après (relevé du 19 juillet)

Déductions : 6 figues attaquées le 5 juillet ; les 3 autres figues ont été attaquées les 7 et 8 juillet.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

 

17 juillet (intervalle avec relevé précédent : 2 jours)  

Ramassage sur l'arbre de 1 figue attaquée, avec 1 trou de sortie de larve.

Déduction : l'attaque date du 7 juillet.

Diamètre de la figue attaquée : 2,8 cm.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

 

19 juillet (intervalle avec relevé précédent : 2 jours)

Ramassage sur l'arbre de 3 figues attaquées, sans trous de sortie de larve.

Diamètre des figues attaquées : 2,3 à 2,5 cm.

L'ouverture des figues a mis en évidence la présence de larves - figue 1 : 2 larves de 6 mm ; figue 2 : 2 larves de 5 mm ; figue 3 : 1 larve de 6 mm.

Déductions : 2 figues attaquées le 11 juillet ; 1 figue attaquée le 12 juillet.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

 

23 juillet (intervalle avec relevé précédent : 4 jours)

Ramassage sur l'arbre de 4 figues attaquées, sans trous de sortie de larve.

Diamètre des figues attaquées : 1,8 cm (1 figue) ; 1,9 cm (1 figue) ; 2 cm (1 figue) ;  2,6 cm (1 figue).

L'ouverture des figues n'a permis de constater la présence de larves que dans l'une d'entre elles (2 larves de 5 mm). Taille estimée pour les larves non trouvées dans les trois autres figues : 2 mm.

Déductions : 1 figue attaquée le 16 juillet ; 3 figues attaquées le 19 juillet.

Remarques :

L'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

Les figues immatures les plus grosses sur la touffe de la variété 'Bellone' présentent des diamètres de 3 et 3,1 cm.

 

28 juillet (intervalle avec relevé précédent : 5 jours)

Ramassage sur l'arbre de 2 figues attaquées (dont 1 sans trous de sortie de larve et 1 avec 1 trou).

Diamètre des figues attaquées : 1,9 cm (1 figue) ; 2,4 cm (1 figue).

L'ouverture des figues n'a pas permis de constater la présence de larves. Taille estimée pour la larve non trouvée de la figue sans trous de sortie de larve : 2 mm.

Déductions : 1 figue attaquée le 18 juillet ; 1 figue attaquée le 24 juillet.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

 

3 août (intervalle avec relevé précédent : 6 jours)

Ramassage sur l'arbre de 1 figue immature attaquée (sans trous de sortie de larve ; diamètre : 2,6 cm).

L'ouverture de la figue n'a pas permis de constater la présence de larves. Taille estimée des larves non trouvées : 2 mm.

Déduction : la figue a été attaquée le 30 juillet.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

D'autre part, 3 figues sont au stade de la véraison sur la touffe de figuier (avec un diamètre d'environ 3 cm).

Je remarque que 5 figues immatures ont rougi sans présenter aucun symptôme interne d'attaque ni trous de sortie de larve. Elles sont très molles, humides à l'intérieur et d'un diamètre de 1,9 à 2,3 cm. Je ne connais pas la cause de ce phénomène.

 

10 août (intervalle avec le relevé précédent : 7 jours)  

Ramassage sur l'arbre de 1 figue immature attaquée (sans trous de sortie de larve ; diamètre : 2 cm).

L'ouverture de la figue n'a pas permis de constater la présence de larves. Donc la taille de la larve ne devait pas excéder 2 mm.

Déduction : l'attaque (ponte) a eu lieu le 6 août.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

Je constate que 6 figues immatures ont rougi sans présenter aucun symptôme interne d'attaque et sans trous de sortie de larve. Elles sont molles, plus ou moins humides à l'intérieur et d'un diamètre de 2 à 2,4 cm. Je ne connais pas la cause de ce phénomène.

D'autre part, du 4 au 10 août, j'ai récolté 15 figues mûres saines d'un poids de 20 à 25 grammes.

 

16 août (intervalle avec le relevé précédent : 6 jours)  

Aucune figue immature ou mûre attaquée.

Les relevés qui suivent, jusqu'à la fin de la récolte (28 août), feront tous apparaître qu'aucune figue immature ou mûre n'est attaquée.

Le précédent relevé (10 août) ayant donné lieu à ramassage sur l'arbre d'une figue immature attaquée le 6 août, la période d'absence totale d'attaques s'étend donc du 7 au 28 août.

Remarque : l'arbre porte encore de nombreuses figues immatures ayant dépassé depuis longtemps la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

Lors du relevé, j'ai récolté 23 figues mûres (les plus grosses d'un poids de 25/26 grammes), dont certaines ont souffert des attaques de Ceratitis capitata Wiedemann (suintement de latex en surface par les trous de piqûres - pontes ou piqûres stériles).

D'autre part, dans l'intervalle avec le relevé précédent j'ai récolté 29 figues mûres d'un poids de 15 à 30 grammes. Plusieurs n'ont pas pu être consommées du fait de dégâts internes dus à Ceratitis capitata Wiedemann.

Je ne réalise pas de décompte des figues non consommées du fait de Ceratitis capitata Wiedemann, restreignant mon étude à l'action des pièges testés sur les attaques de Silba adipata McAlpine.

Les 19, 21 et 22 août, pas de relevé des pièges mais récolte de 6, 3 et 5 figues mûres.

 

23 août (intervalle avec le relevé précédent : 7 jours)

Aucune figue immature attaquée et récolte de 10 figues mûres.

Toutes les figues restant sur l'arbre sont au stade de la véraison.

 

28 août (intervalle avec le relevé précédent : 5 jours)  

Aucune figue immature attaquée et récolte de 15 figues mûres.

Lors de ce relevé,  je constate qu'après ma récolte de figues mûres il n'existe plus aucune figue sur l'arbre, ce qui marque la fin de l'expérimentation des pièges et de l'étude des attaques de Silba adipata Mcalpine qui lui est associée.
 

Remarque : l'analyse des tailles des figues attaquées a été intégrée dans le chapitre "Taille et position des figues attaquées".

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire