Silba adipata McAlpine

Présentation      Biologie      Mode de vie      Infestation      Moyens de lutte

 


Accueil > Infestation > Taille et position des figues attaquées

 

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET

(sauf indications)
Tous droits réservés 

 

 

Taille et position des figues attaquées

 

 

 

Selon le plan suivant : taille critique d'attaque de la figue, taille courante des figues attaquées, plages de tailles d'attaque, variation des préférences de tailles au fil de la saison, répartition sur l'arbre des figues attaquées, position sur le rameau des figues attaquées, attaques de figues difformes.

 

TAILLE CRITIQUE D'ATTAQUE DE LA FIGUE

 

Il s'agit de la taille minimale à partir de laquelle Silba adipata McAlpine attaque les figues immatures (les figues immatures d'un diamètre inférieur à cette taille critique ne sont pas attaquées).

Selon mes observations sur plusieurs variétés de Figuier (diamètre des figues attaquées mesuré au pied à coulisse), la taille critique des figues immatures pour l'attaque de la mouche noire du Figuier est 1,5 cm de diamètre.

Cela peut surprendre lorsque l'on constate la petitesse de telles figues. A titre de comparaison, le diamètre d'une pièce de 1 euro est de 2,3 cm.

La photographie qui suit montre en taille réelle une figue de 1,5 cm de diamètre, qui a entièrement viré au rouge par suite d'une attaque de Silba adipata McAlpine. A côté, une figue attaquée de 2,3 cm de diamètre (égal au diamètre de la pièce de 1 euro).

Figue de la taille critique pour l'attaque de Silba adipata McAlpine

Figue de la taille critique pour l'attaque de Silba adipata McAlpine - taille réelle sur un écran de 18.5"
(figue rouge, à droite, de 1,5 cm de diamètre ; l'autre figue et la pièce de 1 euro ont un diamètre de 2,3 cm)

J'ai ramassé la figue ci-dessus le 19 juin 2018 (donc pas au début de la saison des attaques...) sur une touffe de la variété unifère 'Bellone'. Lorsque j'ai ouvert cette figue, j'ai constaté la présence des symptômes internes de l'attaque et, en écartant l'inflorescence, j'ai mis au jour une larve de 4,5 mm de long.

J'ai réitéré l'opération avec une autre figue attaquée dès la taille critique, que j'ai prélevée sur la même touffe de 'Bellone' le 23 juin 2018.

La mesure au pied à coulisse a confirmé la taille critique (diamètre 1,5 cm), que, par expérience, je sais à peu près reconnaître à l'oeil.

Figue de la taille critique attaquée par Silba adipata McAlpine

Figue de la taille critique attaquée par Silba adipata McAlpine
(le pied à coulisse mesure un diamètre de 1,5 cm ; variété 'Bellone')

L'ouverture de la figue ci-dessus montre les symptômes internes de l'attaque de Silba adipata McAlpine. En passant la loupe sur la figue ouverte, je repère immédiatement une larve logée dans la galerie de la moitié droite et affleurant  à la surface de la demi-figue.

Intérieur de la figue de 1,5 cm de diamètre attaquée par Silba adipata McAlpine

Intérieur de la figue de 1,5 cm de diamètre attaquée par Silba adipata McAlpine
(un oeil averti distingue une larve dans la galerie au bas de la moitié droite de la figue)

Un examen attentif révèle que c'est l'extrémité de l'abdomen qui est visible (reconnaissable aux deux stigmates postérieurs). Voir photographie ci-après.

Extrémité postérieure de la larve de Silba adipata McAlpine logée dans la figue de 1,5 cm de diamètre

Extrémité postérieure de la larve de Silba adipata McAlpine logée dans la figue de 1,5 cm de diamètre
(noter les deux stigmates postérieurs, qui sont des orifices respiratoires)

Sans utiliser le couteau pour ne pas risquer de trancher la larve, j'ai ouvert doucement la demi-figue avec les doigts jusqu'à ce quelle se brise et j'ai fait sortir la larve de la galerie.

Larve de Silba adipata McAlpine extraite de la figue de 1,5 cm de diamètre

Larve de Silba adipata McAlpine extraite de la figue de 1,5 cm de diamètre
(la larve était logée dans la galerie visible au-dessus)

 

Larve de Silba adipata McAlpine extraite de la figue de 1,5 cm de diamètre

Larve de Silba adipata McAlpine extraite de la figue de 1,5 cm de diamètre

Elle mesurait 4,5 mm de longueur et elle s'est montrée vive.

Mesure de la larve de Silba adipata McAlpine extraite de la figue de 1,5 cm de diamètre

Mesure de la larve de Silba adipata McAlpine extraite de la figue de 1,5 cm de diamètre
(taille d'environ 4,5 mm, pour 7 à 8 mm à complet développement)

Il existe sur le Figuier de nombreuses petites figues rougies de taille inférieure à la taille critique que nous venons de traiter.

Leur développement est bloqué et elles finissent par chuter au sol, mais, pourtant, elles ne sont pas attaquées par Silba adipata McAlpine.

Il faut les connaître afin d'éviter les confusions et je les présente dans le chapitre "Figues rougies non attaquées".

 

TAILLE COURANTE DES FIGUES ATTAQUEES

 

OBSERVATION 1

Rémi PECOUT, technicien à la Chambre d'agriculture du Var, a constaté sur la variété unifère 'Viollette de Solliès' (syn. 'Bourjassotte Noire') que le stade favorable au dépôt des oeufs dans les figues par la mouche noire du Figuier est un diamètre de 1,5 à 2,5 cm.
 

OBSERVATION 2

Pour ma part, en observant les variétés 'Grise de la Saint-Jean', 'Bellone' et 'Col de Dame Noire', j'ai constaté que la taille critique est de 1,5 cm et que les figues immatures attaquées de 2,5 cm de diamètre (avec + ou - 3 mm) sont nombreuses.

Sachant que le diamètre des plus grosses figues immatures attaquées que j'ai ramassées est de 3,9 cm (toutefois, ce sont des cas rares).
 

OBSERVATION 3 

Au cours de la seconde quinzaine de juin 2015, j'ai mesuré au pied à coulisse une centaine de figues immatures attaquées de la variété unifère 'Bellone'.

J'ai constaté que 90 % d'entre elles avaient un diamètre de 2,2 cm à 2,8 cm. Pour les 10 % restants, le diamètre était soit plus petit, soit (de façon rare) plus grand.
 

OBSERVATION 4 

Le 27 juin 2018, j'ai ramassé au sol et sur l'arbre 323 figues fleurs attaquées de la variété bifère 'Dauphine' (synonymes : 'Boule d'Or', 'Grise de Tarascon') et j'ai mesuré leur diamètre au pied à coulisse.

La plus petite présentait un diamètre de 1,8 cm et la plus grosse un diamètre de 3,8 cm.

Diamètre le plus fréquent : 2,5 à 2,9 cm (55 %). 

Autres diamètres (cm) :  1,8 - 1,9 : 5% ;  2 - 2,4 : 26 % ;  3 - 3,8 : 14 %.

Selon moi, c'est le calibre exceptionnel des figues fleurs de 'Dauphine' (il s'agit  la variété française qui produit les plus grosses figues fleurs) qui explique que les diamètres mesurés pour les figues attaquées soit légèrement plus élevés que ceux mesurés pour les autres variétés.

En pleine saison, pour la même fréquence d'attaque (par exemple 20 figues par jour) et sur la même durée (par exemple quinze jours), une variété qui se développe plus vigoureusement et de façon plus rapide présente des figues attaquées de plus gros diamètre. 
 

OBSERVATION 5

J'ai mis à profit l'étude de la répartition au fil de la saison 2019 des attaques de Silba adipata McAlpine sur un figuier unifère 'Bellone' pour mesurer au pied à coulisse le diamètre des 334 figues attaquées.

La plus petite présentait un diamètre de 1,5 cm (seule figue de ce calibre) et la plus grosse un diamètre de 2,9 cm (seule figue d'un diamètre supérieur à 2,8 cm).

Diamètre le plus fréquent : 2,3 à 2,5 cm  : 50 %.

Autres diamètres : 1,5 à 1,9 cm  (moins de 2 cm) : 6 % ; 2 à 2,2 cm : 33 % ;  2,6 à 2,8 cm : 11 % ; 2,9 cm : 0,3 % (1 seule figue).
 

OBSERVATION 6

J'ai mis à profit l'étude de la répartition au fil de la saison 2019 des attaques de Silba adipata McAlpine sur la récolte des figues fleurs d'un figuier 'Grise de la Saint-Jean' pour mesurer au pied à coulisse le diamètre des trois quarts des figues attaquées, soit 40 figues.

La plus petite présentait un diamètre de 2,3 cm (seule figue de ce calibre) et les plus grosses un diamètre de 3,8 cm.

Diamètre le plus fréquent : 3 à 3,8 cm  : 90 %.

Autres diamètres :  2,3 à 2,8 cm : 10 %.

Je remarque (saison 2019) que le diamètre des figues fleurs attaquées de la variété 'Grise de la Saint-Jean' (90 % avec un diamètre de 3 à 3,8 cm) est nettement plus élevé que celui des figues attaquées de la variété 'Bellone' (aucune d'un diamètre supérieur à 2,9 cm).
 

OBSERVATION 7

J'ai mis à profit l'étude de la répartition au fil de la saison 2019 des attaques de Silba adipata McAlpine sur la deuxième récolte d'un figuier 'Grise de la Saint-Jean' pour mesurer au pied à coulisse le diamètre des 140  figues immatures attaquées.

La plus petite présentait un diamètre de 1,6 cm (seule figue de ce calibre) et les plus grosses un diamètre de 2,8 cm.

Diamètre le plus fréquent : 2,2 à 2,5 cm  : 54 %.

Autres diamètres : 1,6 à 1,9 cm  (moins de 2 cm) : 12 % ; 2 et 2,1 cm : 20 % ; 2,6 à 2,8 cm : 14 %.

Je remarque (saison 2019) que le diamètre des figues de deuxième récolte attaquées de la variété 'Grise de la Saint-Jean' (12 % d'un diamètre inférieur à 2 cm et 74 % d'un diamètre de 2 à 2,5 cm) est légèrement plus petit que celui des figues attaquées de la variété 'Bellone' (6 % d'un diamètre inférieur à 2 cm et 83 % d'un diamètre de 2 à 2,5 cm).
 

OBSERVATION 8

J'ai mis à profit l'étude de la répartition au fil de la saison 2019 des attaques de Silba adipata McAlpine sur un figuier unifère  'Col de Dame Noire' pour mesurer au pied à coulisse le diamètre des 112 figues attaquées.

Les plus petites présentaient un diamètre de 1,5 cm (5 figues, soit 4 %) et la plus grosse un diamètre de 2,7 cm (seule figue d'un diamètre supérieur à 2,5 cm).

Diamètre le plus fréquent : 1,5 à 1,9 cm (moins de 2 cm) : 52 %.

Autres diamètres : 2 à 2,3 cm : 39 % ; 2,4 et 2,5 cm : 8% ;  2,7 cm : 0,9 % (1 seule figue).

Je remarque (saison 2019) que le diamètre des figues attaquées de la variété 'Col de Dame Noire' (52 % avec moins de 2 cm de diamètre) est nettement moindre que celui des figues attaquées de la variété 'Bellone' (seulement 6 % avec moins de 2 cm de diamètre).

 

PLAGES DE TAILLES D'ATTAQUE

 

Il ressort des campagnes de mesures 2019 que la plage de tailles d'attaque de Silba adipata McAlpine pour les figues fleurs de la variété 'Grise de la Saint-Jean' est nettement différente de celle commune aux trois autres récoltes étudiées.
 

1. Pour les récoltes uniques des variétés 'Bellone' et 'Col de Dame Noire', ainsi que pour la deuxième récolte de la variété 'Grise de la Saint-Jean', Silba adipata McAlpine attaque les figues immatures dont le diamètre se situe dans une plage de 1,5 à 2,8 cm.

Ces résultats confortent mes observations des années précédentes : les figues d'un diamètre de plus de 2,8 cm sont rarement attaquées.

Cela signifie que l'on peut considérer que la partie de la récolte ayant franchi le diamètre de 2,8 cm est sauvegardée des attaques de Silba adipata McAlpine.

Quand on observe attentivement sur un figuier la production de la saison au stade immature, on constate que plus on avance dans la saison, plus le nombre de figues immatures dures et vertes qui paraissent grosses par rapport aux figues attaquées augmente.

Malgré la présence de Silba adipata McAlpine sur le figuier, ces figues atteindront (sauf exceptions) la maturité.
 

2. Pour la récolte de figues fleurs de la variété 'Grise de la Saint-Jean', Silba adipata McAlpine attaque dans une proportion de 90 % les figues immatures dont le diamètre se situe dans une plage de 3 à 3,8 cm (les années précédentes, j'ai pu observer des figues fleurs attaquées d'un diamètre de 3,9 cm).

Il conviendrait de déterminer s'il s'agit d'un processus préférentiel lié à la taille des figue immatures ou s'il s'agit du résultat d'un asynchronisme existant entre l'occurrence des générations de mouches et l'atteinte par les figues immatures de la taille critique d'attaque de Silba adipata McAlpine.

 

VARIATION DES PREFERENCES DE TAILLES AU FIL DE LA SAISON

 

POUR LA PLAGE PREFERENTIELLE COMMUNE A TROIS RECOLTES

J'ai observé qu'en tout début de saison Silba adipata McAlpine attaque les figues immatures au plus tôt, dès qu'elles atteignent la taille critique de 1,5 cm de diamètre ou un diamètre légèrement supérieur.

En cours de saison, Silba adipata McAlpine n'a pas le même comportement : bien que des figues d'un diamètre de 1,5 cm continuent à être attaquées, les diamètres les plus souvent observés pour les figues infestées sont nettement plus importants (avec la limite haute de la plage d'attaque préférentielle - 2,8 cm - évoquée au sous-chapitre précédent).

J'avance ci-après quelques éléments d'interprétation.

Ce n'est pas seulement le développement des figues au cours de la saison qui est à l'origine de la différence de comportement.

En effet, toute figue de diamètre important est passée par le diamètre de la taille critique (1,5 cm). D'autre part, sur un même figuier, il coexiste toujours des figues immatures d'un diamètre de cet ordre qui ne sont pas attaquées avec les figues de diamètre nettement plus important qui sont attaquées.

En tout début de saison, il semble que les femelles de la première génération soient en situation de "besoin de pondre" (après l'accouplement et la durée de maturation des oeufs) avant, ou concomitamment à, l'atteinte du diamètre critique de 1,5 cm par les figues les plus précoces de l'année.

A cette époque, leur choix se limite à un nombre restreint de figues ayant atteint la taille critique. Il n'en existe pas de plus développées...

Les pontes multiples dans une même figue immature sont d'ailleurs fréquentes en début de saison (on peut le constater par la présence de plusieurs larves de tailles nettement différentes dans une même figue).

La saison avançant, le nombre de figues ayant dépassé la taille critique devient supérieur au nombre de pontes restant à réaliser par les femelles de la première génération et le choix de celles-ci est beaucoup plus large. Leur préférence va alors le plus souvent vers des figues immatures de diamètre nettement plus important que celui de la taille critique (1,5 cm), alors que la taille critique reste la même en pleine saison.
 

POUR LES FIGUES FLEURS 'GRISE DE LA SAINT-JEAN'

Mes observations sont insuffisamment nombreuses et sont incomplètes (j'ai omis de mesurer les 14 figues immatures attaquées détectées lors du premier ramassage de la saison 2019).

Je puis néanmoins indiquer que l'analyse des tailles des figues fleurs attaquées à partir du deuxième ramassage (40 figues) fait apparaître que toutes les figues d'un diamètre inférieur à 3 cm (10 % du total) ont été attaquées dans la dernière partie de la saison.

 

REPARTITION SUR L'ARBRE DES FIGUES ATTAQUEES

 

MES OBSERVATIONS

Selon mes observations, les jeunes figues vertes immatures qui sont attaquées (ponte) en début de saison, époque où il n'y a pas encore de figues mûres, se trouvent aussi bien à l'intérieur de l'arbre qu'en périphérie (que la variété soit bifère ou unifère).

En cette période, la mouche noire du Figuier va chercher les figues dans lesquelles pondre partout où elles se trouvent.

J'ai noté aussi qu'il n'existe pas d'ordre de priorité entre les figues immatures de la périphérie de l'arbre et celles de l'intérieur.

La mouche noire du Figuier n'épuise pas les figues immatures de périphérie avant de s'attaquer à celles du centre de l'arbre. De nombreuses figues immatures de l'intérieur sont attaquées alors même qu'il reste de nombreuses figues immatures en périphérie de l'arbre qui ont la taille requise pour l'oviposition.

De même, il n'existe pas de préférence pour les figues immatures les plus hautes. Les figues immatures de mi-hauteur et du sommet sont attaquées en même temps.

Si on observe l'arbre à un instant donné, les figues attaquées se répartissent d'une façon qui semble être aléatoire à tous les niveaux de hauteur et il en est de même pour les figues de taille requise pour l'oviposition qui n'ont pas été attaquées.

Toutefois, en observant une touffe de la variété unifère 'Bellone' de 3 m de hauteur portant régulièrement environ 500 figues, j'ai noté les premières attaques de la saison épargnent les figues les plus basses (celles situées au-dessous de la mi-hauteur de la touffe).

Ainsi, en juin 2016,  j'ai remarqué que les figues situées au-dessous de 1,50 m et ayant atteint le diamètre minimal pour susciter la ponte n'ont pas été attaquées dans un premier temps.

Les figues immatures attaquées les premières ont été celles situées entre 1,50 m et le sommet de l'arbre. Au bout de deux semaines, lorsque les figues immatures non attaquées du dessus ont baissé en quantité (en restant toutefois encore nombreuses), les figues immatures situées au-dessous de 1,50 m ont commencé à être attaquées.

En juin 2019, j'ai pu confirmer cette observation sur la même touffe de la variété unifère 'Bellone', mais de façon moins marquée.

Le premier lot de figues attaquées (au nombre de 70) a été détecté le 28 juin. Ces figues attaquées étaient distribuées sur l'ensemble de la périphérie de la touffe, ainsi qu'à l'intérieur de celle-ci, mais elles s'étageaient entre 1,20 et 3 m du sol.

Le 30 juin, deuxième ramassage de figues attaquées (67 figues). Toujours disséminées sur l'ensemble de la périphérie de la touffe, ainsi qu'au centre de celle-ci, elles se situaient surtout en hauteur, quelques unes néanmoins entre 0,50 et 1 m du sol.

Lors des ramassages des figues attaquées du lendemain (75 figues) et des jours suivants, j'ai constaté que celles-ci se situaient à toutes les hauteurs de la touffe (de 0,30 m à 3 m) ; réparties sur la totalité de la périphérie de la touffe, ainsi qu'au centre de celle-ci.

 

OBSERVATIONS DE R. PUSSARD

J'ai trouvé dans la littérature une seule observation concernant la position sur l'arbre des fruits attaqués.

En 1950, R. PUSSARD, directeur de la Station de zoologie agricole et de l'Insectarium d'Antibes, indiquait : "Il semble que les fruits attaqués soient particulièrement ceux qui se trouvent à l'extrémité des rameaux, à la périphérie de l'arbre que paraît rechercher cet insecte thermophile".

Référence : PUSSARD R., 1950, A propos de la mouche noire des figues Lonchaea aristella Beck., comptes rendus des séances de l'Académie d'agriculture de France, T. 36, pp. 144-145.

Cette indication (fruits attaqués situés "particulièrement" en périphérie) semble divergente avec ce que j'ai observé.

Je puis simplement faire la remarque que, de par le mode de fructification du Figuier, le nombre de figues à la périphérie est significativement plus important que celui des figues à l'intérieur de l'arbre.

Ce qui a pour résultat que le plus grand nombre de fruits attaqués se situent en périphérie, même si les figues de l'intérieur et de la périphérie sont attaquées en même temps.

 

POSITION SUR LE RAMEAU DES FIGUES ATTAQUEES

 

J'apporte un soin particulier à repérer la position sur le rameau de chacune des figues infestées que je ramasse préventivement sur l'arbre.

Dans le cas de rameaux de l'année très courts porteurs de 4 à 6 figues, du fait des entre-noeuds quasi inexistants, les figues sont très proches les unes des autres et paraissent en groupes (bouquets resserrés).

Je n'ai pas constaté de préférence pour les figues en groupes par rapport aux figues isolées, ou vice-versa.

Selon mes observations, dans un groupe de figues, la mouche noire du Figuier préfère souvent (mais pas toujours) la figue immature la plus grosse parmi celles ayant atteint la taille requise pour la ponte.

Et il n'est pas rare que 2 à 4 figues se touchant presque soient attaquées simultanément.

Dans le cas de figues échelonnées sur le rameau, même lorsque le rameau est court, c'est le plus souvent la figue la plus basse (et la plus grosse) sur le rameau qui est attaquée. Mais assez souvent (de façon minoritaire), ce n'est pas le cas.

Par ailleurs, j'ai remarqué que les figues les plus basses du rameau, bien que nées avant les figues plus hautes sur le rameau, ne sont pas systématiquement plus grosses que ces dernières et sont même parfois plus petites.

 

Le comportement de la mouche noire du Figuier est différent pour la nutrition sur figues mûres.

En effet, j'ai observé que les figues mûres fréquentées pour la nutrition (et non la ponte) par la mouche noire du Figuier sont préférentiellement celles de l'extrémité des rameaux.

 

ATTAQUES DE FIGUES DIFFORMES

 

J'ai observé que les figues difformes ayant atteint la taille critique (1,5 cm de diamètre) peuvent être attaquées par Silba adipata McAlpine.

Par exemple, la figue ci-dessous à l'ostiole positionné sur le côté.

Figue immature difforme (ostiole sur le côté) attaquée par Silba adipata McAlpine

Figue immature difforme (ostiole sur le côté) attaquée par Silba adipata McAlpine
(coupée en deux - face externe ;
observer la partie rougie sur toute la longueur de la figue)

 

Figue immature difforme (ostiole sur le côté) attaquée par Silba adipata McAlpine

Figue immature difforme (ostiole sur le côté) attaquée par Silba adipata McAlpine
(coupée en deux - face interne ;
observer l'absence d'ostiole à l'apex, les dégâts brunâtres et la larve, au centre)

 

Larve de Silba adipata McAlpine dans figue immature difforme (ostiole sur le côté)

Larve de Silba adipata McAlpine dans figue immature difforme (ostiole sur le côté)
(la larve, au centre, jouxte une fleur ; tête avec pointe noire et deux stigmates brunâtres visibles à l'extrémité)

 

 

Retour début page Début page   Retour au sommaire Sommaire